Le top des expos de l’été au Québec

Par Benjamin Le Bonniec

Page 13 -Benjamin - Horst - credit Musee Mc CordCoup de cœur // Horst : photographe de l’élégance – Musée McCord (Montréal)

Dans le milieu de la photographie, le photographe germano-américain Horst P. Horst est devenu, au cours du XXe siècle, une figure incontournable de la photographie de mode et du portrait. Après avoir égayé le Victoria and Albert Museum de Londres, l’exposition Horst : photographe de l’élégance s’installera du 14 mai au 23 août 2015 aux abords de l’Université McGill. Cette rétrospective de l’artiste sera l’occasion de plonger dans une époque où l’élégance régnait encore sur le monde de la mode. Entre sensualité et sophistication, entre grâce et volupté, ce voyage à travers le temps séduira les férus de mode et de beauté féminine avec ses quelque 250 tirages transcendant un siècle d’émancipation de la femme. À ne pas manquer!

Les immanquables //

  1. Page 13 - Benjamin - David Almejd - credit www.unshowdemotarts.netDavid Almejd – Musée d’art contemporain de Montréal (MAC)

Il est québécois, vit à New York et possède une véritable notoriété de l’autre côté de l’Atlantique. Avec cette nouvelle rétrospective, le sculpteur à l’univers fantasmagorique, David Almejd, ravivera une nouvelle fois la sculpture contemporaine. Fort de son passage au Musée d’art moderne de la ville de Paris, le Montréalais repousse une nouvelle fois les limites du genre avec une démarche créatrice où s’entremêlent la vie et la mort. L’ampleur des œuvres présentées est gigantesque, leur force et leur complexité nous bousculent. Si vous voulez vous faire une idée vertigineuse de votre échelle, prenez rendez-vous avec l’œuvre de l’artiste qui sera présentée du 11 juin au 6 septembre 2015 au MAC de Montréal. Une démesure fascinante!

  1. Japon, la grande séduction. Des impressionnistes aux Modernes – Musée national des beaux-arts du Québec

L’engouement de l’Occident pour la culture japonaise n’a rien de nouveau; aujourd’hui, son ampleur n’a pas de précédent dans l’histoire de l’art et se présente désormais comme un véritable phénomène socioculturel. Présentée en exclusivité canadienne du 11 juin au 27 septembre 2015, cette exposition s’appuie sur la remarquable collection d’art japonais et de peinture européenne du Museum of Fine Arts de Boston et restitue tout l’enthousiasme occidental pour l’art venu du « pays du soleil levant ». Avec près de 130 œuvres présentées, c’est toute une collection d’estampes, de photographies, de tableaux et d’objets traditionnels qui charmeront les rêveurs de cet Orient admiré et mystique.

  1. Molinari en noir et en couleur – 50 ans de « molinarisme » – Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul

Monstre sacré de l’art québécois, voilà comment on pourrait définir l’artiste montréalais décédé il y a plus de dix ans. En proposant une rétrospective de l’œuvre du maître de la peinture abstraite géométrique, le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul nous propose de découvrir ou de redécouvrir un artiste qui proposait de remettre en question les fondements mêmes de la peinture en choisissant une orientation audacieuse des mutations du langage pictural dans un Québec en pleine Révolution tranquille. En parcourant tous les moments clés de la carrière et de l’œuvre de Molinari, l’exposition nous permet de suivre le parcours d’un peintre généreux et énergisant, fort d’une renommée mondiale incontestable.

À Sherbrooke //

  1. Page 13 - Benjamin - credit roland poulinRoland Poulain. Sculptures et dessins – Musée des beaux-arts de Sherbrooke

Après avoir acquis une certaine reconnaissance au début des années 2000 grâce à l’obtention du prix Paul-Émile-Borduas pour couronner l’ensemble de sa carrière, le sculpteur ontarien ne cesse pour autant de poursuivre sa démarche créative. Adepte de l’abstraction géométrique depuis plus de 30 ans, l’artiste présentera ses œuvres récentes du 23 mai au 20 septembre 2015 à Sherbrooke. De la beauté des matériaux métalliques aux sculptures grands formats, c’est tout en poésie que Roland Poulin nous transporte dans sa généreuse démarche artistique.

  1. Page 13 - benjamin - louis-pierre-bougie - credit PHOTO ANDRE PICHETTE, LA PRESSELouis-Pierre Bougie. Allers-Retours – Galerie d’art du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke

Peintre, graveur et dessinateur s’inscrivant dans le renouveau de la figuration québécoise contemporaine, Louis-Pierre Bougie est avant tout un artiste prolifique qui a acquis une solide réputation dans le domaine du livre d’artiste et a à son actif onze publications à ce jour. La commissaire Suzanne Pressé, accompagnée de Geneviève Bougie, nous invite à venir découvrir ce chef de file de la gravure au Québec, du 3 juin au 29 août 2015. Vernissage le 3 juin en présence de l’artiste.

 

Partager cette publication