Le transport durable à l’Université de Sherbrooke : un modèle à imiter

L’Université de Sherbrooke figure dans le peloton de tête pour ses nombreuses initiatives en matière de développement durable. Aussi, plusieurs projets ont été mis en place depuis plus d’une décennie afin de minimiser l’impact environnemental des déplacements des usagers de la communauté universitaire. Certains sont connus, alors que d’autres se font plus discrets. Portrait d’une université qui fait figure de proue en matière de déplacements collectifs.

Par Martine Dallaire

Une politique mise en place en 2005

La Politique de développement durable de l’Université de Sherbrooke fut adoptée en 2005, entraînant avec elle le développement du transport durable. Si le programme d’accès au transport en commun pour les étudiants et les membres du personnel est connu, il existe toutefois plusieurs autres initiatives qui méritent d’être soulignées.

Un service de navette reliant les campus est et ouest

Outre le service de transport urbain régulier, offert à tarif réduit aux membres de la communauté universitaire en partenariat avec la STS, un service de navette de type minibus permet aux usagers de voyager entre le campus principal et le campus de la santé rapidement, puisqu’il s’agit d’une ligne directe permettant de faire le trajet en environ 20 minutes. Le service est cependant seulement offert aux heures de pointe. L’accès est gratuit aux membres du personnel du campus de la santé, sur présentation de la carte d’employé, alors que tous les membres de la communauté étudiante peuvent y monter avec leur carte de transport en commun régulière. On trouve aussi une navette à proximité du stationnement du magasin l’Aubainerie, face au Carrefour de l’Estrie, pour les membres de la communauté universitaire souhaitant se rendre sur le campus de la santé ou en revenir, toujours aux heures pointe. 

Le transport en commun interrégional 

Un service de transport interurbain reliant le campus principal aux villes de Longueuil et Montréal est disponible pour tous les membres du personnel, ainsi que pour les membres de la communauté étudiante. Cette initiative permet de faire d’importantes économies financières tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre liées aux déplacements interurbains. Afin d’encourager ce mode de transport, l’Université a conclu des ententes tarifaires avec la compagnie Transdev Limocar pour que les usagers voyagent à tarif préférentiel. Un terminus a été aménagé à proximité du débarcadère du Pavillon multifonctionnel. De plus, des stationnements incitatifs gratuits ont été aménagés en différents endroits entre Sherbrooke et Montréal pour les usagers qui souhaitent monter à bord en chemin. On en trouve au terminus de Sherbrooke, à Magog, Bromont et l’Ange-Gardien. On peut acheter les billets à la Coop de l’Université ou au terminus de la Vieille Gare de Sherbrooke.

L’accessibilité à des bornes de recharge pour les véhicules électriques

Plusieurs bornes de recharge se trouvent sur le lieu de travail ou d’étude des membres de la communauté universitaire. On en trouve une centaine, réparties un peu partout dans les différentes aires de stationnement du campus principal et des campus est et de Longueuil. Des bornes ont aussi été installées dans le stationnement de Parc Innovation à proximité du campus principal. Les bornes de recharge sont également accessibles aux visiteurs. Enfin, un service d’assistance en collaboration avec CAA-Québec est offert aux usagers sur tous les emplacements des bornes. 

Un service de covoiturage convivial 

L’Université et l’Agence métropolitaine de transport (AMT) ont conclu une entente pour que les membres de la communauté universitaire (étudiants et membres du personnel) puissent covoiturer en toute sécurité tout en protégeant leurs informations personnelles. Ainsi, les utilisateurs sont mis en contact avec des résidents de leur quartier ayant un horaire compatible au leur. Cela leur permet de former des unités de covoiturage. Les usagers sont invités à s’inscrire soit comme conducteur ou passager. Les participantes et participants bénéficient ainsi des avantages et du support requis pour passer rapidement au covoiturage. Si vous faites déjà du covoiturage, vous pouvez également vous inscrire au programme pour bénéficier des nombreux avantages qu’il vous offre. Le mode de fonctionnement est simple et peut être consulté dans la section « transport durable » du site web de l’Université. 

Une implication au niveau local

Finalement, outre les initiatives énumérées précédemment et émanant de l’Université, il faut savoir que l’institution participe étroitement aux activités du Centre de mobilité durable de la Ville de Sherbrooke.

Partager cette publication

Laisser une réponse