L'équipe de soccer féminine du Vert & Or sur une belle lancée

Par Claudie Leclerc

C’est sous un soleil de plomb que l’équipe féminine de soccer du Vert & Or nous a offert une performance saisissante, le dimanche 17 septembre dernier contre les citadins de l’UQAM, au stade de l’Université de Sherbrooke.

Une saison bien entamée

La saison régulière débutant le 31 août dernier, les Verts n’en sont pas à leur premier match de la saison. En commençant par créer l’égalité 2-2 contre les Carabins de Montréal, nos joueuses ont ensuite trébuché contre McGill, qui s’est emparé de la victoire 4-1. Se relevant de leur défaite, elles ont lessivé de façon spectaculaire les Patriotes de l’UQTR le 15 septembre dernier avec un score de 7-0, pour finalement faire match nul contre les citadins de l’UQAM, deux jours plus tard.

Un champ de bataille

La marque finale étant de 1-1, nous avons eu droit à tout un combat de la part du Vert & Or. Malgré les petits pépins sur le terrain, les joueuses ont fait tout leur possible contre les Citadins, qui ont joué agressivement. Dominantes au tout début du match, les Sherbrookoises ont rapidement perdu en intensité, qui peut s’expliquer par deux facteurs : la chaleur accablante qu’on ne pouvait certainement pas nier, et le fait que l’équipe vivait sa fin de semaine la plus chargée depuis le début de la saison. La capitaine de l’équipe, Audrey Lagarde, nous rend compte des faits : « Nous étions contentes des résultats face à l’UQTR. Malheureusement, la fatigue et d’autres facteurs ne nous ont pas permis d’être au mieux contre l’UQAM, ce qui a apporté quelques déceptions. Nous nous sommes tout de même battues et nous n’avons pas abandonné. »

Une équipe tissée serrée

Nouvellement entraineur-chef de l’équipe féminine depuis 2016, Tony Perrier porte une grande confiance en son équipe : « Il existe une excellente chimie de groupe entre les joueuses. J’ai confiance en elles et en leur potentiel. Après cette fin de semaine chargée, je crois que nous nous sommes donné un bon coup d’envoi à la saison, malgré les petites lacunes du match de dimanche. À cause de ces petites difficultés, on ne méritait pas de gagner, mais on ne méritait pas de perdre non plus. C’était un bon match nul. » Enthousiaste, M. Perrier est convaincu que son équipe est capable de se classer pour participer aux séries éliminatoires et a confiance que son équipe peut se rendre jusqu’aux Championnats canadiens, qui se dérouleront à Winnipeg cette année.

Le prochain rendez-vous

Se positionnant dernière au classement provincial depuis le match contre McGill, la formation de Tony Perrier n’a pas baissé les bras et a remonté la pente de façon spectaculaire, se classant maintenant 4e sur 8 équipes. Le prochain défi est de taille : affronter les championnes canadiennes en titre, le Rouge et Or de l’Université Laval, ici même à Sherbrooke le 22 septembre. Il n’y a pas de stress du côté de l’entraineur : « Nous avons un gros match à venir contre le Rouge et Or, mais nous ne nous mettons pas de pression. Nous devons prendre ce match comme un challenge. » Au moment d’écrire ces lignes, les filles prennent du repos et se préparent à affronter les meilleures. Nous avons donc très hâte d’assister à ce match, qui sera assurément un évènement à ne pas manquer.


Crédit Photo © Yves Longpré

Laisser une réponse