Crédit: Pexels

 

Les études et le travail à distance font désormais partie du parcours universitaire pour plusieurs. Si la pratique compte certains avantages, elle comporte des risques de développer des douleurs, d’où l’importance de l’ergonomie. Le journal vous propose quelques trucs afin d’optimiser votre confort.   

Par Martine Dallaire

 

Le dos, une région sensible à ne pas négliger 

Pour protéger son dos et augmenter son confort général, le fauteuil de travail doit offrir un bon soutien lombaire. Le dossier doit être assez long pour soutenir le haut du dos, tout en épousant les courbes de la colonne vertébrale. Dans le cas contraire, il est possible d’améliorer son aise en choisissant la chaise avec le dossier le plus haut que l’on possède et d’y ajouter une serviette enroulée ou un coussin, au niveau des vertèbres lombaires. Cela assurera maximum de support.  

La position des jambes 

La position des jambes revêt une grande importance. Les pieds devraient idéalement toucher le sol. La surface de travail devrait arriver à la hauteur des coudes. De même, l’arrière des genoux doit se situer à deux ou trois doigts de distance de l’assise de votre chaise. Si la surface de travail s’avère trop haute, un coussin ou un oreiller posé sur la chaise pourra remédier à la situation. Finalement, si les pieds ne touchent pas le sol, il est possible d’améliorer l’appui à l’aide d’une pile de gros volumes ou d’une boite.  

Autres sources de tensions musculaires 

Les régions brachiale, cervicale et scapulaire sont souvent l’hôte de maux courants tels que des bursites, des tendinites, en plus de tensions musculaires. Les épaules devraient être détendues et les avant-bras bien appuyés sur des accoudoirs pour éviter qu’une séance devant l’écran résulte ultérieurement en traitement de physiothérapie. En l’absence d’accoudoirs, il suffit de s’approcher du bureau et de poser les avant-bras sur celui-ciQuant aux épaules et au cou, une bonne posture et quelques pauses bonifiées dexercices ciblés devraient venir à bout des tensions musculosquelettiques.  

Un bon port de tête 

Le port de tête figure aussi parmi les causes de malaises de la région cervicale. Il est donc recommandé que les yeux soient au niveau du haut de l’écran. Si ce n’est pas le cas, il existe des supports destinés à rehausser. Puisqu’il est difficile de respecter cette consigne avec un portable, l’achat d’une souris et d’un clavier que l’on peut brancher permettra d’y arriver. Surélever alors le portable à l’aide d’une boite ou de gros volumes suffira à respecter ladite consigne à bon prix. 

Les yeux : un élément essentiel  

Bien que les yeux ne fassent pas partie de la discipline de l’ergonomie, il est essentiel de préserver leur santé puisqu’ils sont fortement sollicités en télétravail. Évidemment, tout problème de vision doit faire l’objet d’un traitement ou d’un port de verres appropriés pour maximiser l’acuité visuelleUn éclairage adéquat évitera de fatiguer les yeux, tout autant que l’utilisation d’un écran antireflet. Des pauses régulières permettront de détendre ces organes si précieux. Fermer les yeux quelques minutes, regarder au loin durant quelques instants ou simplement se lever pour aller se chercher un verre d’eau distraira le regard fixe associé à l’usage des écrans. Ce dernier truc permet, en prime, d’éviter la stase sanguine et améliore la circulation veineuse.  

Archives

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *