Les 5 meilleurs endroits d’autocueillette de fraises en Estrie

Par Elisabeth Fontaine

Les genoux recouverts de paille, les doigts barbouillés de rouge, les épaules brûlées par le soleil, mais surtout, le ventre plus plein que les bols que tu devais remplir : voilà les souvenirs qui nous viennent à l’esprit lorsque nous pensons à l’autocueillette de fraises. Pour vous replonger dans ces souvenirs d’enfance, Le Collectif vous suggère 5 merveilleux endroits estriens pour cueillir des fraises cet été.

Ferme maraîchère Way’s Mills (Barnston)

Certifiée biologique, la Ferme maraîchère Way’s Mills vous offre des fraises d’une qualité supérieure. Comme les fraises ont pris plus de temps à pousser cette année, les champs viennent tout juste d’ouvrir. Il s’agit donc de l’occasion parfaite pour votre autocueillette de fraises ; les plus belles et les plus sucrées vous attendent encore! De plus, la ferme maraîchère se situe à environ 15 minutes du Woods Snack Bar d’Ayer’s Cliff, un incontournable de la région où la poutine vous laissera sans mots. 

Ferme Wera (Waterville)

Située à quelques minutes de la Ville de Sherbrooke, la Ferme Wera saura vous impressionner. Elle s’est en effet spécialisée dans la production de fraises et elle a introduit le concept d’autocueillette dans le milieu des années 1960. Elle sait donc assurément comment offrir une expérience hors pair à ses visiteurs. Faites vite! La cueillette des fraises se termine à la fin du mois de juillet pour laisser place à la production de légumes.

Ferme Groleau (Compton)

La Ferme Groleau est sans aucun doute l’endroit à visiter si vous aimez avoir l’embarras du choix. En effet, elle ne vous offre pas moins de 8 variétés de fraises. Vous aurez le luxe de choisir exactement quel type de fraises vous désirez, tout dépendant de vos goûts personnels ou des recettes que vous souhaitez réaliser avec votre récolte. L’entreprise familiale vous donne d’ailleurs de formidables recettes sur son site web. Allez y jeter un coup d’œil pour connaître ces idées qui vont feront saliver!

Au vieux silo (Magog)

Si vous n’avez pas le temps de cueillir des fraises cet été, ne vous inquiétez pas! La ferme Au vieux silo vous permet de prolonger le plaisir, puisqu’elle cultive des fraises d’automne. Vous aurez donc le choix d’y aller quand bon vous semble, que ce soit au mois de juillet ou bien en octobre! De plus, après les nombreux efforts physiques que vous aurez mis à récolter vos fraises, pourquoi ne pas profiter de la Plage de Magog qui se situe à quelques minutes de là, question de vous rafraîchir un peu. 

Le Jardin Fruitier (Sherbrooke)

Le Jardin Fruitier se spécialise dans la production artisanale de petits fruits depuis 1989. Il va sans dire que le site rural de 70 acres vous charmera avec son paysage à couper le souffle. En plus de pouvoir cueillir des fraises, vous pourriez vous laisser tenter par des framboises, ou encore des bleuets. L’entreprise n’utilise aucun pesticide et elle cohabite de près avec les animaux, qui n’hésitent pas à venir faire leur tour de temps à autre.

L’Estrie regorge de charmantes entreprises qui ont beaucoup à offrir. Et y a-t-il un sentiment comparable à celui de manger des produits locaux récoltés à la sueur de son front? Vous n’avez qu’à imaginer les confitures, les tartes, ou encore les non moins populaires shortcakes aux fraises que vous pourrez déguster… Qu’avons-nous besoin de dire de plus?

Bonne récolte!


Crédit Photo @ French District

Partager cette publication

Laisser une réponse