Les Cantons-de-l'Est : plus convoités que jamais

Par Josianne Chapdelaine

Depuis la crise économique américaine de 2008 et 2009, les Cantons-de-l’Est ont connu une année fructueuse pour l’industrie du tourisme. L’éternel hiver n’est pas le seul élément qui est venu favoriser un tel impact.

Des facteurs évidents

Les fournisseurs de la région ont appris à courtiser leur clientèle. Alain Larouche, directeur général de Tourisme Cantons-de-l’Est, affirme que l’innovation a joué un rôle clé dans le regain de touristes: « Les hôtelleries ont procédé à des investissements importants dans les infrastructures depuis les 8 dernières années. En effet, c’est 12,4 % de plus de visiteurs qui ont été constatés pour l’année 2015. »

Cet hiver, les principaux touristes provenaient du Québec, certes, mais aussi de l’Ontario et des États-Unis. La météo aurait joué un rôle favorable, puisqu’elle a été propice à une prolongation des sports d’hiver pour tous ses amateurs.

En ce qui concerne les facteurs que l’on peut contrôler, Monsieur Larouche ajoute l’importance d’une stratégie promotionnelle: « La publicité a joué un rôle clé avec l’émergence de l’ère du numérique. Tout devient accessible pour les visiteurs potentiels qui proviennent d’ailleurs. » Tourisme Cantons-de-l’Est s’est affilié avec Vitrine Culturelle afin de s’assurer d’avoir une bonne visibilité.

Bien que ce facteur soit peu influent, le taux de change très bas du Canada a aussi fait pencher la balance de son côté. Les familles, plutôt qu’aller passer du temps sur la côte Est des États-Unis, ont opté pour la redécouverte des charmes de la région.

Dans la région universitaire…

Plusieurs événements ont animé Sherbrooke cet été. Parmi ceux-ci, Bouffe ton centro, T’en bouche un coin, les spectacles à la place Nikitotek, la Fête du lac des Nations et plusieurs autres ont su attirer des foules incroyables. Michel, conseiller à la clientèle chez Destination Sherbrooke, explique que la ville a du coeur: « On a du plaisir ici, on est surtout considéré comme une ville très accueillante, et ce, depuis des années! C’est pour cela que les gens reviennent dans le coin. »

Le tourisme gourmand a aussi pris de l’ampleur cette année. Destination Sherbrooke a misé gros afin de faire valoir les marchands d’ici. Plusieurs pubs, microbrasseries, cafés et restaurants ont su accueillir une nouvelle clientèle par leur marginalité.

Quelques incontournables

Les Cantons-de-l’Est se divisent en plusieurs régions telles que Brome-Missisquoi, Coaticook, Granby, Mégantic, Val-Saint-François, Memphrémagog, Des Sources et bien évidemment Sherbrooke. Chacune possède un charme qui nécessite une visite, en voici donc quelques exemples…

La route des vins, Brome-Missisquoi

Ce sont 21 vignobles qui vous ouvrent les portes afin de vous faire déguster les produits du terroir. En vélo ou en voiture, les paysages du coin sauront vous charmer.

Foresta Lumina, Parc national de la Gorge de Coaticook

L’attrait a réussi à atteindre son objectif de 100 000 visiteurs le 29 août dernier. Une entreprise québécoise Moment Factory, qui se spécialise dans la création d’environnements multimédias, a décidé de rendre la visite de ce parc complètement enchantée après chaque coucher de soleil.

La piste cyclable L’Estriade et son réseau, Granby et régions

Couvrant 85 kilomètres, la piste vous charmera par ses routes situées dans la campagne et parfois même sur le bord de l’eau. Le parc national de la Yamaska, le Zoo de Granby, le musée du chocolat de Bromont sont tous facilement accessibles par les pistes.

Le Parc national du Mont Orford, Memphrémagog

Avec une altitude de 853 mètres, le mont Orford affiche un paysage à couper le souffle, quelle que soit la période de l’année. La montagne aux 4 versants est située à 20 minutes de Sherbrooke.

La Fête du lac des Nations, Sherbrooke

Chaque année, au cours du mois de juillet, le site du parc Jacques-Cartier accueille une panoplie d’invités, bien connus ou un peu moins. L’édition 2015 a d’ailleurs mis en vedette nuls autres que Vincent Vallières, Simple Plan, Robert Charlebois et plusieurs autres.

Partager cette publication