Les déchets : un impact environnemental à ne pas oublier

Par Roxanne Blais

En cette rentrée, tu as plein de bonnes résolutions en tête pour faire de cette session une des plus productives. Malheureusement, pour la majorité d’entre nous, la procrastination nous rattrapera plus vite que prévu, mais nous en sortirons vivants comme toujours. Toutefois, la planète, elle, risque de ne pas s’en remettre si tu oublies encore une fois ton devoir envers elle… C’est pourquoi je te propose des trucs simples à intégrer dans ta routine étudiante pour donner le temps à la Terre de respirer à son tour.

  1. « Jamais sans mon café! », me diras-tu. Et moi de te répondre : « Jamais sans une tasse réutilisable! » Savais-tu que les gobelets de café ne sont pas recyclables dans la majorité des municipalités à cause de la pellicule plastique qui se trouve à l’intérieur? Impossible de rester de glace lorsqu’on sait que près de 1.6 milliard de tasses de café sont consommées chaque jour dans le monde… Une tasse réutilisable n’est alors pas cher payée (même pour toi, étudiant au budget limité) pour limiter les dégâts de ton amour pour la caféine.
  2. L’heure du lunch, le moment de la journée où les poubelles sont surutilisées… Il est pourtant facile de les contourner : utilise des ustensiles réutilisables, remplace ton sac en plastique par une boîte à lunch, diminue les collations emballées individuellement, évite d’avoir les yeux plus grands que la panse en te contentant de portions que tu vas bel et bien manger et non jeter et finalement, favorise l’utilisation de bouteilles réutilisables et dit adieu au plastique! Je te vois déjà venir en me disant : « c’est trop compliqué! », mais tu as tort… ce ne sont que des petites habitudes à prendre qui feront le plus grand bien à ta conscience et à la planète.
  3. Quelle université possède un système de récupération sur les trois campus et une unité de compostage sur le campus principal? L’UdeS! Ton université a même pris des mesures pour éliminer la vaisselle jetable et les bouteilles d’usage unique sur ses campus. Il s’agit de la première université québécoise à obtenir la certification de niveau 3 du programme ICI ON RECYCLE! de Recyc-Québec. Affiche tes couleurs et contribue toi aussi à faire de l’UdeS un exemple en matière de gestion des déchets!
  4. Il faut informer les recyclo-sceptiques, qui pensent qu’au final rien n’est recyclé, que — suspense — les centres de tri sont bel et bien réels. Les éléments recyclés permettent de créer de nouveaux biens et ainsi réduire le nombre de déchets ultimes qui atterrissent dans les sites d’enfouissement. Informer, c’est aussi participer à un futur plus vert! Tu peux aller encore plus loin en répandant les bonnes façons de recycler : rincer ses contenants, séparer les matières lorsque possible, s’informer de ce qui va dans les bacs à recyclage de notre province, etc. Les employés des centres de tri te remercieront!
  5. Maintenant que tu es en mesure de faire les bons choix, tu aimerais sans doute en apprendre davantage sur les effets positifs que peuvent avoir ces changements sur l’environnement. Ça tombe bien, le Colloque – Innovations en valorisation des matières résiduelles aura lieu au Centre culturel de l’UdeS les 26 et 27 octobre prochains! Il y a un tarif spécial de 70 $ pour 2 jours pour les étudiants et même un concours qui pourrait te permettre de gagner une bourse d’études de 1000 ou 500 dollars remis par l’UdeS! Pour en savoir plus, rends-toi au cevmr-cewr.com/colloque/

societe_publicite-concours_roxanne-blaissociete_publicite-colloque_roxanne-blais

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Crédit photo © Aix Marseille Université

Partager cette publication