Les drapeaux de la Saint-Valentin

Par Marianne Blouin-Caron

Aimer ce sentiment diaboliquement agréable provoque de drôles de comportements. Au Canada, le 14 février, les gens achètent chocolats, bouquets de roses, cartes ou jouets coquins à leur douce moitié. Qu’en est-il de la Saint-Valentin à l’étranger?

Ho Chi Minh, Viet Nam - Dam Le Viet Tinh, étudiante à la maîtrise en études françaises

Au Viet Nam, depuis une dizaine d’années approximativement, les jeunes célèbrent la Saint-Valentin à l’américaine, m’écrit Dam Le Viet Tinh. « Les garçons font des choses spéciales pour leur copine : ils leur offrent des fleurs, sortent manger ensemble. » Elle note que c’est toujours le garçon qui paie pour le repas et les activités de Saint-Valentin, sauf dans des cas particuliers.

Cette fête est le moment idéal pour déclarer sa flamme. Les filles offriront des chocolats tandis que les garçons donneront des fleurs.

Qui dit amour, dit câlins. Alors, quelle est la place de l’éducation sexuelle au Viet Nam? « Ça dépend des familles, répond Dam. [Certaines familles] font très bien la sensibilisation au sexe auprès de leurs enfants, mais la plupart [des parents] sont encore inconfortables d’aborder ce sujet avec leurs enfants. »

Parakou, Bénin - Sahi Justin Houngnibo, étudiant au baccalauréat en droit

La Saint-Valentin est une fête très attendue chez les jeunes Béninois, affirme Sahi Justin Houngnibo. « Par exemple, au niveau des étudiants, il y a souvent des artistes qui se rassemblent le soir de la fête pour organiser des sketches d’humour sur ce que c’est l’amour, les amitiés. Ce sont des sketches qui dénoncent à la fois le bien et le mal de l’amour : comment une personne peut aimer, les déceptions qu’elle peut rencontrer. » Il m’informe que depuis environ une décennie, la Saint-Valentin est adoptée par les jeunes comme par les vieux.

Au Bénin, l’achat de cadeaux est nécessaire pour partager son amour, et la valeur monétaire compte pour beaucoup, a constaté Justin. Un téléphone, un pagne (tissu porté par les femmes pour couvrir le corps) ou une carte en sont des exemples.

Pour l’éducation sexuelle au Bénin, il y a place à amélioration, selon Justin. « C’est un sujet tabou », m’explique-t-il. « Mais aujourd’hui, ça commence à changer. Il y a des parents qui ont compris [l’importance d’en parler]. » De plus, les organismes sensibilisent les jeunes et les parents à ouvrir le dialogue sur la sexualité.

Venise, Italie - Doina Ciochina, étudiante à la maîtrise en traduction littéraire

Pour la journée des amoureux, les traditions varient selon les régions d’Italie, m’explique Doina Ciochina. « Il y a des villes qui fêtent [la Saint-Valentin] à l’église. » D’ailleurs, la statue de San Valentine sera décorée d’oranges à Vérone, à Padoue et à Terni. Pourquoi des oranges? « On utilise habituellement les oranges – les fleurs d’oranger – en Italie pour le mariage. Les oranges sont donc comme un porte-bonheur », précise-t-elle.

Comment séduire un Italien? « Alors, c’est compliqué ça!, ricane-t-elle. Je crois que tu dois savoir cuisiner, parce que les Italiens aiment beaucoup la cuisine. »

L’éducation sexuelle commence à douze ans à l’école, rapporte Ciochina. Les parents sensibilisent aussi leurs enfants, ce qui est un peu malaisant. Mais au lycée, ce sujet devient « un peu plus clair », selon Doina.

Mexico, Mexique - Adriana Torres Paniagua, étudiante en génie de l’environnement (en échange avec la CREPUQ)

Le Mexique n’est pas épargné de cette journée rouge. Adriana Torres Paniagua m’écrit qu’au Mexique, les gens offrent « beaucoup de fleurs et de ballons » et les amoureux font la sérénade avec des mariachis.

« Les hommes mexicains sont très romantiques », selon Adriana. « Des chansons, des petits détails de tous les jours (lettres, chocolats, fleurs) sont leurs méthodes de séduction. » La piste de danse est aussi propice à la romance.

À Mexico, la sexualité est abordée en milieu scolaire et familial, me confirme Adriana.


Partager cette publication