LES FÊTES EN ENFER AVEC MONONC’ SERGE ET ANONYMUS

Par Alexandre Dumas-Gingras

La série de spectacles Les Fêtes en Enfer de Mononc’ Serge et Anonymus passait par Sherbrooke le jeudi 29 décembre. Il s’agissait de l’avant-dernière date de cette tournée unique, c’était donc un spectacle rodé et festif auquel la foule nombreuse du Théâtre Granada a répondu présente.

Dès l’annonce de cette mini-tournée proposée par Mononc’ Serge et le groupe métal Anonymus, on pouvait lire sur les différentes plateformes médiatiques respectives des artistes, telles que Facebook, que l’engouement des amateurs était au rendez-vous. Les attentes étaient élevées de par l’effervescence que cette série de spectacles du temps des Fêtes suscite auprès des amateurs, mais également parce que la dernière collaboration originale entre Mononc’ Serge et Anonymus datait de l’époque de Musique Barbare et de la tournée qui a suivi en 2008.

Une atmosphère et une ambiance dominées par la bonne humeur régnaient sur place avant même le début du spectacle. C’est une bière à la main que la foule sherbrookoise attendait avec fébrilité la venue de Mononc’ Serge et d’Anonymus. Il y avait cependant un groupe de première partie, qui en était à sa toute première prestation à Sherbrooke : Carotté mêle musique punk et traditionnelle québécoise, donc la musique du groupe se prêtait très bien à l’ambiance en ce temps des Fêtes. Visiblement peu connu18 des amateurs présents, Carotté a sans doute réussi à convertir quelques néophytes parmi la foule nombreuse. Le groupe a livré une solide performance d’une quarantaine de minutes et la table était mise pour l’arrivée de la tête d’affiche de cette soirée.

Lors de l’entrevue de Mononc’ Serge avec Le Collectif, au courant du mois de décembre passé, l’artiste a mentionné que la foule aurait droit à de nouveaux costumes, à un nouveau décor ainsi qu’à de nouvelles présentations : c’est exactement ce qui a été livré. Ce fut un spectacle des plus énergiques, les membres du groupe bougeaient et interagissaient fréquemment avec la foule. Les chansons classiques du répertoire de Mononc’ Serge telles que « Marijuana » et « Fourrer » ont bien évidemment été performées, à la plus grande joie des amateurs, sans oublier la nouvelle chanson composée pour cette tournée spéciale, « Les Fêtes en Enfer ». Il est important de mentionner le grand talent de musicien et le professionnalisme sur scène des membres du groupe Anonymus. Ce groupe existe depuis 1989 et Mononc’ Serge a tenu à le mentionner sur scène. Qu’on soit amateur de musique métal ou non, une telle longévité en musique, c’est un exploit que peu ont réussi à accomplir au Québec. Les chansons et les textes de Mononc’ Serge ont une véritable puissance accompagnée par la musique lourde du groupe québécois. Les deux se marient excessivement bien ensemble, et c’est la raison pour laquelle les amateurs en redemandent encore et encore.

Ce spectacle avait pour but de réunir et de faire festoyer les amateurs au son de la musique et en ce temps des Fêtes, ce fut une grande réussite alors que tout le monde présent a sans aucun doute passé une très belle soirée.

Partager cette publication