Les meilleures citations de l'année

Choix du chef de pupitre culture

 

« Les générations Y et Z sont marquées par l’envie quasi viscérale de voyager et par

ouverture sur le monde qui prédominent sur les générations précédentes. »

Critique de Wild

par Geneviève Goulet-Cloutier

 

« Les menaces sont de plus en plus nombreuses, les actes de violence deviennent de plus en

plus réels. Jusqu’à quel point un humoriste peut aller au-delà des limites de la liberté

d’expression? »

Tribune Libre Rire de tout par Lotfi Belgherbi

 

« Il y a une espèce de décadence associée avec le rock’n’roll. Ça fait partie de sa sous-culture,

mais aussi de la sous-culture de la jeunesse d’aujourd’hui, je crois bien. »

Véronique Duguay

dans Dicton ou obligation? par Laurence Chiasson

 

Pour Sylvia Federici, professeure de philosophie politique, militante féministe et marxiste, le

corps de la femme est au cœur de ce que nous appelons couramment « la chasse aux

sorcières ». Dans Caliban et la sorcière, l’auteure avance l’idée que le pouvoir patriarcal et

économique a eu besoin du corps des femmes pour « reproduire la force de travail ».

Le féminisme au bûcher par Félix Morin

 

« On était super agressifs à l’époque dans notre démarche. Nos sorties étaient vraiment

planifiées, on visait des places en choisissant des dates particulières pour éviter de se faire

prendre, tout en se positionnant dans des endroits stratégiques ».

Guillaume Cabana dans

Incursion dans le milieu controversé du graffiti par Benjamin Le Bonniec

« Les petites muses capotaient sur Apollon, dieu de la lumière, de la divination, mais aussi des

arts, un être réputé pour son intelligence. »

Rodrigue Turgeon dans éditorial Culture

 

« Malheureusement pour les pirates, la gratuité a une conséquence fréquente sur le contenu

téléchargé : la faible qualité sonore. »

Julien Beaulieu dans Dehors le MP3

 

« Il faut avoir le courage de se réveiller un beau matin et de se dire : ce que j’ai dit hier à 2 h, je

vais le faire. Et là, à la lumière du jour, sous le soleil, il faut être fidèle. Il s’agit de tout mettre en place. »

Dominic Tardif dans L’expérience Tardif par Benjamin Le Bonniec

 

« L’art moderne. Le troisième art. L’art de la guerre. L’art médiéval. L’art de se mettre les pieds

dans les plats. Qu’est-ce que l’art au juste? »

Karyn Brown dans L’humain religieusement artistique

 

« Folly & the Hunter à La Petite Boîte Noire, c’est un match parfait. C’est le genre d’endroit qui

met en valeur les artistes émergents. C’est le genre d’endroit qui me fait triper. » C’est avec son

accent anglophone que le chanteur du groupe a dit : « La Petite Boîte Noire, c’est une vraie

boîte noire! »

Nicolas Cornellier dans Une vraie petite boite noire

 

« Entre majestueux paysages spatiaux et humour tournant à la dérision, le réalisateur d’Alien

s’affirme ici comme l’un des maîtres du film de science-fiction. Pourtant, on demeure du début à

la fin dans un feel good movie mettant en scène un Robinson Crusoe des temps modernes,

cultivant des pommes de terre dans un environnement plus qu’hostile, à des milliers de

kilomètres de la vie terrestre. »

Benjamin Le Bonniec - Critique Seul sur Mars

 

« Lorsque les premières neiges se profilaient, au loin, sur le mont Orford, la montagne

ressemblait à un vieil Amérindien aux longs cheveux blancs. Les anciens l’ont alors baptisé Le vieil indien. »

Marty-Kanatakhatsus Meunier dans Critique Le Vieil Indien par Rosanne Bourque

« Être amoureux de la lecture, c’est aussi être amoureux du support sur lequel elle s’effectue.

Le livre papier contribue ardemment et favorablement à la vitalité de l’écrit et à lui donner la

dimension propice à son rayonnement perpétuel. »

Benjamin Le Bonniec dans Monde du livre : des vivats à la mise en garde 

 

« Ma mère est un fantôme en jaquette qui hante les corridors d’une entreprise privée déguisée

en centre d’accueil, sans dents, sans lunettes, les fesses trempées et les oreilles bouchées par

une prothèse aux piles épuisées. Comment est-ce que t’appelles ça, toi? »

Patrick Nicol dans

Critique de la nageuse du lac par Nora T. Lamontagne

 

Véritable mouvement d’expression populaire, le slam fait voyager l’art de la parole au-delà de

toutes les frontières. Il transporte et partage des valeurs telles que l’ouverture d’esprit, la liberté

d’expression et le dépassement des barrières sociales, tout ça pour rendre l’art de la parole

accessible au plus grand nombre.

Charles-Eric Vaillancourt dans Des poètes se font compétition

 

« L’album provoque une envie soudaine de conquérir le monde, de croire en ses moyens, bref,

d’avoir la conviction que tout est possible. »

Roxanne Caron dans critique de l’album de Florence and The Machine

 

« Renoncer à la viande, c’est aussi ramener l’homme à la nature, à son rapport au monde.

C’est toucher radicalement une certaine vision de l’humanisme qui met l’homme au centre de

tout. En gros, c’est dire un gros non au modèle anthropologique ambiant. »

Félix Morin dans Végétarisme : une histoire

 

« Plus de cinquante années de carrière au compteur, et les papys rockeurs attirent toujours

autant les foules. » Benjamin Le Bonniec dans Éditorial La longévité artistique

« Aucune chance de vous endormir, car vous serez rapidement replongés dans l’histoire

dramatique de Moby Dick. La voix de la blancheur (Frédérike Bédard) résonne à travers la

scène, pour rappeler les lamentations des baleines qu’on meurtrit. »

Marianne Blouin-Caron dans Chavirez pour Moby Dick

 

« Si vous êtes un brin nostalgique du temps où vous croyiez à la magie, Foresta Lumina vous

rendra assurément votre cœur d’enfant. »

Rosanne Bourque dans Laissez-vous charmer par

Foresta Lumina

 

« Ils ont démontré toute l'ampleur de leur Sherbylove dans une performance bien sentie. »

Myriam Carle dans Crtique du spectacle de The Seasons

Partager cette publication
Marqueurscritique