L’Expo MégaGÉNIALE est de retour pour une 25e édition : Des finissants et finissantes en génie présentent fièrement au public leurs projets novateurs

Par Jessica Blakeney

Les 4 et 5 décembre prochains aura lieu la 25e exposition de la plus grande foire de génie au Canada. Accueillant près de 4 000 visiteurs de toutes les régions, l’Exposition MégaGÉNIALE met en vedette des projets de finissants et finissantes en génie de l’Université de Sherbrooke au Centre culturel. Les visiteurs pourront découvrir des projets fascinants, échanger avec les étudiants et étudiantes sur leur expérience à l’UdeS et découvrir concrètement le rôle d’ingénieur. Lors de cette journée, 51 prototypes et projets d’envergure seront présentés au grand public.

Du rêve à la réalité

L’Exposition propose une programmation des plus variées qui met en valeur des projets d’intérêts technique et scientifique. Mathieu Nuth, professeur à la Faculté de génie, avance que cet événement « est le fruit d’un travail concret de conception, en équipe [et qui s’échelonne sur] plusieurs sessions. Il s’agit pour les finissants de faire un exercice de communication et de vulgarisation de leurs travaux avancés auprès du grand public ». Certains prototypes seront mis en exposition, tels que des véhicules électriques, des drones, des robots fonctionnels et le premier satellite universitaire. D’autres projets proposent des ateliers comme des visites virtuelles immersives de bâtiments écologiques.

Pour Victor Fan, finissant en génie informatique, l’Exposition lui donne l’opportunité de montrer au public le fruit de ses efforts après plusieurs mois de travail : « Savoir que mon projet sera vu et compris par des gens de tous les âges m’apporte une certaine fierté. Pour moi, c’est une occasion en or de motiver les jeunes à prendre la relève du génie et des sciences. »

Une occasion d’inspirer les jeunes femmes au génie

Le génie est encore aujourd’hui un milieu majoritairement masculin. Selon Camillia McPhail, finissante en génie biotechnologique, l’Expo MégaGÉNIALE est une opportunité de partager aux filles sa passion pour l’ingénierie : « Être une femme en génie, c’est très valorisant, voire une fierté. L’Expo me permet de montrer aux jeunes filles qu’une femme peut créer ce qu’elle veut, avec le même niveau de compétence qu’un homme. Je crois que c’est important pour les jeunes filles d’être exposées à des figures féminines dans le génie pour leur montrer qu’elles peuvent créer des choses extraordinaires, elles aussi. » C’est dans un effort de vulgarisation scientifique que des finissantes comme Camillia se donnent comme défi de transmettre leur passion du génie aux jeunes femmes.

Une entrée gratuite sur un monde fascinant

Comme le professeur à la Faculté de génie Mathieu Nuth l’indique : « L’Expo MégaGÉNIALE est une vitrine unique du savoir-faire technique de la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke. [Les visiteurs auront] l’occasion de s’exposer et s’initier à la science appliquée ». Près de 350 finissants et finissantes des six programmes de génie — mécanique, civil, chimique, biotechnologique, informatique et électrique — présenteront leurs projets de fin de baccalauréat dans les 4 salles d’exposition du Centre culturel. L’Expo invite les visiteurs de tous les âges à participer à cette activité gratuite. Les écoles de la région peuvent même profiter de l’occasion pour découvrir des projets novateurs sous la direction de guides en soutien aux groupes scolaires. L’Exposition se tiendra de 8 h 30 à 20 h 30 le mercredi 4 décembre et de 8 h 30 à 15 h 30 le jeudi 5 décembre.


Crédit Photo @ Expo MégaGÉNIALE

Partager cette publication

Laisser une réponse