L'Expo MégaGÉNIALE, une idée de génie!

Par Martine Dallaire

La 24e exposition des projets de fin de baccalauréat des étudiantes et étudiants en génie de l’Université de Sherbrooke en a mis plein la vue aux visiteurs qui ont bravé les intempéries, la semaine dernière, pour en apprendre davantage sur les multiples facettes de la profession d’ingénieur. Au total, 52 prototypes et projets ont rivalisé par leur inventivité.

Une activité d’envergure nationale

C’est, en effet, les 28 et 29 novembre derniers qu’a eu lieu, au Centre culturel de l'Université de Sherbrooke, l’exposition MégaGÉNIALE, une activité d’envergure nationale destinée à démystifier à la fois les différentes formations et la profession d’ingénieur.  

L'Expo MégaGÉNIALE est la plus grande exposition de projets de génie au Canada. C'est l'occasion unique de découvrir le travail des finissantes et finissants dans chacun des domaines du génie soit : civil, chimique, biotechnologique, électrique, informatique et mécanique.

Un événement pour tous

L’objectif de l’événement était de découvrir concrètement ce qu’est le génie et d’échanger avec les finissantes et les finissants des différents programmes de génie au sujet de leur expérience à l’Université de Sherbrooke. Destinée à la communauté universitaire tout autant qu’à la population générale, l’exposition a accueilli un nombre impressionnant de visiteurs, en dépit du fait que celle-ci se déroulait en semaine plutôt qu’en fin de semaine, et ce, en raison de la participation de groupes scolaires.

Des appareils impressionnants dans le secteur de l’aéronautique

Les nombreux visiteurs présents ont eu le privilège de découvrir plusieurs prototypes dans différents secteurs du génie. Certaines des inventions présentées s’avéraient fort prometteuses pour le secteur de l’aéronautique. Ce fut de cas du Projet Cigogne Drone, un drone réfrigéré destiné au transport de médicaments en terrains montagneux ou en zones sinistrées. L’appareil permettrait de transporter jusqu’à 2400 doses de vaccin sur une distance de 70 kilomètres.

Un autre projet fort intéressant fut celui d’une moto volante, le projet Horus, qui fonctionne de façon similaire à un aéroglisseur avec, toutefois, certaines différences importantes. Le prototype, qui intéresserait déjà certaines entreprises œuvrant dans le domaine des opérations de sauvetage, pourrait transporter jusqu’à 600 livres.

Des projets importants pour notre santé

Bien que l’événement n’ait été aucunement lié à la Faculté de médecine, quelques exposants ont tout de même présenté des projets qui pourraient aider le secteur de la santé à traiter certains patients. L’un d’eux consiste à créer une huile riche en oméga-3, sans mercure et entièrement végane. Le produit ciblerait le marché des femmes enceintes et des nourrissons. L’huile serait entièrement produite à partir de microalgues.

Enfin, il a été possible d’apprendre qu’un autre projet relevant du domaine virtuel est en progression. Ce dernier viendrait en aide aux personnes souffrant d’anxiété chronique et s’avérerait également utile dans le domaine de la santé mentale.

Des avancées dans le domaine sportif

Le domaine des sports ne fut pas en reste dans cette exposition d’envergure puisque deux projets fort intéressants dans le monde sportif furent mis de l’avant. Il s’agissait d’un modèle de ski assis, destiné aux personnes tétraplégiques, leur permettant de dévaler les pentes en solo, contrairement aux modèles des générations antérieures qui requéraient l’aide d’un accompagnateur.  

De plus, de futurs ingénieurs ont présenté un projet capable d’analyser le parcours et la technique des sprinteurs de haut niveau en temps réel, et ce, afin de leur permettre d’atteindre une performance optimale lors de compétitions.

Des projets de longue haleine

Rappelons que toutes les finissantes et tous les finissants ont mené leur projet de conception sur une période d’une à deux années, et que tous ont consacré des centaines d’heures de travail à leur équipe.


Crédit Photo @ Université de Sherbrooke

Partager cette publication

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.