LIRE ET GRANDIR au Salon du Livre de l’Estrie

Par Esther Cléry

« Chaque lecture est un acte de résistance : une lecture bien menée sauve de tout, y compris de soi-même »

Comme un roman, Daniel Pennac.

Le Salon du livre de l’Estrie se tiendra du 11 au 14 octobre 2018 au Centre de foires de Sherbrooke. Cet événement, qui en est à sa 40° édition, permet une approche différente de la lecture : ce sont des ateliers innovants et interactifs qui permettent d’insuffler aux plus jeunes le goût de la lecture.

Nous retrouverons, le jeudi 11 octobre, l’atelier « BD3D » qui propose au public de découvrir l’univers de la bande dessinée au travers de la réalité virtuelle! Mais aussi des ateliers de lecture orale de contes, des rencontres avec les auteurs, des discussions quant à l’utilité et l’enseignement de la littérature, mais aussi de nombreuses séances de dédicaces!

Je n’aime pas lire!

Ce salon du livre n’est pas dédié qu’aux grands lecteurs! La littérature permet, entre autres, de comprendre et appréhender le monde dans lequel nous vivons. Il n’est pas question que « d’histoires », mais bien souvent de « société ». C’est pourquoi, le vendredi 12 octobre, l’animatrice Claudia Larochelle mène une discussion quant à la masculinité et les stéréotypes omniprésents aussi bien dans la littérature que dans notre quotidien. L’atelier « Du roman à l’écran » soulève la question d’une adaptation cinématographique d’un roman. Le salon du livre organise, par exemple, une rencontre avec les auteurs, les acteurs et actrices de la série Yamaksa, ainsi qu’un grand quiz sur la Web culture et l’univers Youtube. Aussi, le samedi 13 octobre, trois écrivaines discutent de la charge mentale : la difficulté que nous avons à lâcher prise, cette habitude de prendre bien trop de décisions simultanément et les impératifs de la vie qui nous oppressent. Une fois de plus, la littérature apparaît ici comme un outil de vie, une béquille pour affronter notre monde.

Quel genre de littérature?

L’événement s’étend sur quatre jours, ce qui laisse place à toute forme de création littéraire : de terribles histoires d’épouvantes jusqu’aux contes destinés aux enfants, en passant par la science-fiction, la bande dessinée, l’autobiographie, les livres sociétaux ou les livres « mieux-vivre », chacun peut y trouver son bonheur! La diversité des ateliers reflète la richesse de la littérature et son importance au quotidien.

En outre, certains ateliers proposent des formations concernant la conception d’un livre : un atelier d’écriture aura lieu le samedi 13 octobre avec Louise Portal. Le vendredi 12 octobre, Lison Lescarbeau donnera des conseils sur comment faire éditer un manuscrit et cibler un public. Il est aussi question d’illustrations, de dessins en direct et de représentations graphiques.

L’entrée est de 5 $ pour un adulte et 3 $ pour un étudiant!

Alors, qu’attendez-vous pour donner ce délice qu’est la littérature à votre esprit?

Partager cette publication