Los Angeles

Par Paskale Leblond-Champagne

Los Angeles, le berceau même du septième art, est assurément un incontournable pour les voyageurs et les passionnés de cinéma. Sa culture cinématographique est certainement l’une de ses plus grandes richesses qu’elle sait exploiter et mettre de l’avant. Il y a une multitude de studios de télévision à visiter et des dizaines de festivals auxquels participer. Que ce soit au centre-ville ou dans les petits quartiers plus éloignés, les équipes de tournage se promènent et font partie du quotidien des habitants.

Même si sa grandeur inspire le succès, le glamour et la richesse, Los Angeles reste une grande ville avec ses petits inconvénients : pollution, trafic et chaleur n’y font pas exception. Los Angeles est certainement l’une des villes les plus filmées et médiatisées. Pour les amateurs de cinéma, c’est l’endroit rêvé. Le grand succès La La Land (Pour l’amour d’Hollywood) donne un bon aperçu de la ville. La première scène commence avec un embouteillage monstre qui n’est pas bien loin de la réalité des grandes autoroutes de Los Angeles. C’est d’ailleurs ce que Damien Chazelle, le réalisateur, a exprimé en entrevue : c’est ce qu’il vit tous les matins!

L’observatoire Griffith est aussi un lieu de prédilection pour les touristes. Les visiteurs peuvent admirer le ciel, visiter plusieurs expositions et même assister à des spectacles tout à fait gratuitement. Étant situé en haut de la montagne, il offre également une impressionnante vue sur Los Angeles, particulièrement remarquable après le coucher du soleil. D’ailleurs, c’est aussi un emplacement de choix pour photographier l’enseigne Hollywood tant convoitée. C’est à l’observatoire Griffith que se déroule l’une des plus belles scènes de La La Land, celle où Mia (Emma Stone) et Sebastian (Ryan Gosling) virevoltent dans le planétarium de l’observatoire. La scène est majestueuse, et l’observatoire l’est tout autant.

Il faut savoir que l’accès au célèbre écriteau Hollywood est assez restreint. Les résidents de la montagne se sont longtemps plaints des nombreux touristes qui cherchaient désespérément l’enseigne sur leur terrain. Ainsi, toutes les indications routières pour mener au point le plus près de l’écriteau ont été retirées. Il devient donc très difficile pour les touristes d’accéder à ce point de proximité. Toutefois, il existe quelques endroits stratégiques, comme l’observatoire Griffith notamment, qui permettent tout de même d’observer cette icône.

La North Bronson Avenue est un peu moins connue des touristes, mais demeure un point d’arrêt judicieux pour les visiteurs. Étant très bien située au centre-ville, elle offre une bonne vue sur la montagne et les neuf lettres populaires. D’ailleurs, le quartier dans lequel elle se trouve est beaucoup plus intéressant qu’il en a l’air. En effet, la 1re rue au nord de Sunset boulevard est remplie de pittoresques jumelés, tous semblables et bien ordinaires en apparence. Toutefois, il faut savoir que ces petits appartements ont une origine bien spéciale : ils ont tous été construits par Charlie Chaplin, dans les années 1920, pour héberger son équipe de tournage.

Los Angeles est remplie de petits trésors comme celui-ci. Certains quartiers, certaines rues et même certains édifices paraissent bien ordinaires à première vue, mais sont remplis d’histoire et de culture.


Crédit Photo © Paskale Leblond-Champagne

Laisser une réponse