LOUD au Théâtre Granada: un passage à Sherbrooke qui aura fait parler

Par Katrine Joncas

C’est après plus de deux heures d’attente que la salle bondée du Théâtre Granada a finalement pu entendre le rappeur Loud le 10 mai dernier. Du moins, le public a pu découvrir ou redécouvrir Zack Zoya et David Lee alors qu’ils ont respectivement performé durant cet interminable temps d’attente. Le chanteur est finalement entré sur scène vers 22 h 30 après que le public ait eu le temps d’exprimer son insatisfaction à plusieurs reprises. Malgré tout, la foule a refoulé sa frustration rapidement puisqu’elle a été très active pour le reste de la soirée.

Une attente qui en valait la peine?

Lors de l’attente de l’artiste, la frustration du public était palpable alors que plusieurs personnes huaient et que des messages du type : « Au moins Dead Obies arrive à l’heure », « Même Beyoncé m’a pas fait attendre de même » et « C’est long, t’es pas Bon Jovi » se publiaient sur la page Facebook de l’évènement. Heureusement, le public a rapidement retrouvé son entrain lorsque le chanteur a performé Nouveaux riches en début de spectacle, succès qui ne laisse aucun de ses admirateurs indifférent. De plus, une chanson plus tard, lorsqu’il a performé la chanson Le pont de la rivière Kwai, le chanteur semble avoir lancé des excuses à l’aide des paroles qui mentionnent : « [qu’il] n’arrive jamais à l’heure, mais [qu’il] arrive toujours à temps ». Passage qui a su susciter l’intérêt du public encore plus qu’il ne l’était déjà.

DJ Ajust perché en hauteur

Accompagné de son DJ habituel, Ajust, l’artiste a enchaîné assez rapidement la plupart de ses succès, dont Toutes les femmes savent danser, Hell, What A View et Une année record. Tout au long, le DJ, installé dans les airs au-dessus de l’interprète, alimentait les succès en laissant fréquemment entendre un bruit strident ressemblant drôlement à une alarme. Agaçant pour certain, mais stimulant pour plusieurs autres! Lary Kidd est d’ailleurs monté sur scène rejoindre l’artiste le temps de quelques interprétations.

Une finale inopinée

C’est seulement après une cinquantaine de minutes sur scène que l’artiste a quitté la scène, en offrant qu’une seule de ses créations en rappel : 56K. Cinquante minutes de spectacle pour 2 h 30 d’attente, un public satisfait? Difficile à dire. Malgré tout, la foule en délire qui chantait et sautait à chaque chanson a confirmé que le rappeur savait comment faire oublier un retard le temps du spectacle. L’artiste a bouclé la boucle, accompagné de son gérant, d’Ajust et de Lary Kidd qui sont montés sur scène avec lui pour arroser la foule de champagne. Loud a finalement invité la foule à se rendre à La Commission des liqueurs de Sherbrooke où il serait pour fêter avec elle! Les gens ont quitté la salle, la plupart étaient heureux d’avoir pu entendre en direct plusieurs des chansons du rappeur québécois de l’heure, mais d’autres étaient quelque peu toujours insultés du retard inexpliqué de l’artiste. Somme toute, le passage de Loud à Sherbrooke aura fait parler!


Crédit Photo @ Katrine Joncas

Partager cette publication
MarqueursDJmusiquerap

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.