Crédit: Pixabay

 

L’organisation et la logistique des séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey (LNH) n’ont pas été de tout repos pour la saison2019-2020. Néanmoins, suite à un plan détaillé dans le respect des mesures sanitairesle tout semble s’être déroulé sans trop d’anicroches.  

Par Florence Dion 

 

Composer avec la COVID-19 

Après une pause de cinq mois, la LNH a repris ses activités en ayant un protocole très strict à suivre. Les joueurs et les employés de la ligue doivent respecter une liste de mesures sanitaires d’environ huit pages afin d’avoir accès au jeu.  

Les matchs se sont déroulés dans les villes-bulles de Toronto et Edmonton, où les joueurs sont isolés depuis le début des séries éliminatoires. Aucun public n’est admis dans les arénas. Les spectateurs regardent donc les matchs dans le confort de leur salon, pendant que les sièges du parterre sont recouverts de toiles. Des bruits de foule enregistrée résonnent lors des matchs, afin de rendre le tout un peu plus réaliste. 

Les joueurs appliquent une distance de six pieds lors de leurs interactions, sauf lors des entrainements et des parties. Ils doivent aussi toujours porter leur masque dès le moment où ils sortent de leur chambre. Ils peuvent l’enlever seulement lorsqu’ils jouent, accordent des entrevues ou mangent. Les familles ont pu commencer à assister aux matchs et à s’isoler avec les joueurs seulement depuis les finales d’association dans la ville d’Edmonton. 

Plus de 4934tests de la COVID-19 ont été administrés aux joueurs et au personnel de la ligue et 30cas ont été identifiés positifs. Cependant, aucun cas positif n’a été répertorié dans les six dernières semaines. 

Finale de la coupe Stanley 

Le Lightning de Tampa Bay a tracé son chemin jusqu’à la finale avec une victoire de 2-1 en prolongation lors du 6ematch contre les Islanders de New York. Pour les Stars de Dallas, la victoire s’est aussi définie en prolongation contre les Golden Knigths de Vegas avec un résultat de 3-2 lors du 5ematch.  

Cette année, en comparant les joueurs, la défensive respective des deux équipes fait beaucoup parler. Pour Dallas, Miro Heiskanen commence à s’imposer comme un défenseur élite avec ses 23points en séries. Il est comparable à de grands joueurs tels que Drew Doughty. Du côté du Lightning, c’est le défenseur Victor Hedman qui laisse sa marque. Il réussit à marquer 9buts, alors que les meilleurs attaquants des séries en ont 10.  

Anton Khudobin de Dallas impressionne le public en remplaçant avec brio Ben Bishop dans les buts. Personne ne s’attendait à une aussi bonne performance d’un deuxième gardien de but. Il serait même possible qu’il puisse voler le poste du gardien de confiance la saison prochaine, puisqu’il fait très bonne impression et qu’il est fiable, alors que Bishop est plutôt fragile et coûte plus cher. 

Sur papier, Tampa Bay a la meilleure formation, mais Dallas et ses jeunes joueurs jouent du hockey inspiré depuis le début des séries et pourraient causer une surprise. Au moment d’écrire ces lignes, la série était à égalité  1-1.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *