L’usine-école de bière de l’UdeS commence à prendre forme

Par Martine Dallaire

Le brassage de bière est désormais tendance sur les campus universitaires du Québec et l’UdeS ne fera pas exception. Il est désormais plus que probable qu’une microbrasserie s’installe sur le Campus principal au cours des prochaines années, puisque les travaux de construction ont officiellement débuté.

Le Collectif a appris que les travaux de construction d’une brasserie ont débuté, il y a quelques semaines et qu’il n’est pas loin le jour où il sera possible de trinquer avec une bière en provenance de la colline universitaire. Il s’agit d’un projet d’envergure estimé à environ 7 M$, lequel permettrait la tenue de stages variés sur le site même, car il s’agit d’une usine-école. Les programmes touchés résideraient notamment dans les programmes en communication, droit, sciences et administration. L'édifice serait érigé derrière la Faculté de génie, non loin de l’École de musique. L’immeuble de deux étages serait également doté d’une mezzanine vitrée qui permettrait aux étudiants de superviser la production.

Une production considérable

Selon les estimations du groupe de finissants en génie biotechnologique responsables de la conception du projet, le volume hebdomadaire de bière produit serait d’environ 1500 litres, lesquels seraient vendus en canettes uniquement sur le campus. Une portion bistro permettrait aussi la dégustation sur place. En plus de desservir la clientèle universitaire, la microbrasserie serait accessible à la population.

Des investissements importants

Le projet, qui pourrait prendre la forme d’un organisme sans but lucratif (OSBL), engendrerait des coûts avoisinant les 12 millions de dollars dont 1,6 M serait consacré à l’achat d’équipements divers. Les étudiants de la Faculté de génie ont annoncé qu'ils investiraient un total d’un million de dollars dans le projet. Une somme de 500 000 $ a d’ailleurs déjà été versée.

Un concept unique

Outre les stages offerts aux étudiants des programmes énumérés précédemment, l'usine-école pourra être utilisée pour l'enseignement dans d’autres programmes notamment pour la recherche et pour la réalisation de projets pilotes en collaboration avec des partenaires industriels. Le groupe aurait d’ailleurs déjà approché quelques partenaires dont l'usine de maltage Innomalt, Laporte, la distillerie Oshlag ainsi que la microbrasserie Siboire.  L’expérimentation de projets pilotes permettrait à l’Université de Sherbrooke de se distinguer des autres microbrasseries universitaires en province. Dans les autres établissements, les étudiants brasseurs doivent se perfectionner ailleurs que sur leur campus d’attache.

Une collaboration interfacultaire

Une phase de recrutement d’étudiants au sein de différentes facultés pour la constitution d'une équipe de travail, devrait avoir lieu prochainement, et ce, dans le but de procéder à la réalisation des prochaines étapes de création et de démarrage de l'OSBL.

Le projet final devrait être opérationnel dans deux ou trois ans.

Partager cette publication