Match d’improvisation : La LUIS affronte des humoristes!

Par Jasmine Godbout

Des étudiants au baccalauréat en adaptation scolaire et sociale (BASS) ont organisé, le mercredi 29 novembre dernier, un match d’improvisation spécial au profit de leur stage au Sénégal. Dès 21 h 15, le Refuge des brasseurs a accueilli cet évènement d’envergure où des joueurs étoiles de la Ligue universitaire d’improvisation de Sherbrooke (LUIS) ont affronté des humoristes invités. 

Rigoler pour éduquer

Pour aider à financer leur stage au Sénégal qui se tiendra en mai 2018, les étudiants du BASS demandaient 15 $ par billet d’entrée; un prix raisonnable. Au cours de leur passage de trois semaines dans ce pays, le groupe de vingt stagiaires sera placé dans les écoles du pays où leurs hôtes, formés dans le but de leur offrir les meilleures conditions possible, les accueilleront à bras ouverts.

Leur projet consiste à aller enseigner aux enfants d’un milieu éloigné et différent du leur à observer les divers environnements pour mettre en pratique leurs connaissances et leurs compétences acquises lors de leurs années au BASS. L’expérience leur apportera certainement un enrichissement de soi tout en permettant aux écoliers sénégalais de bénéficier de leurs services.

Tout un match d’impro!

Catherine Robert, joueuse et future stagiaire, à qui ces deux projets tiennent à cœur, mentionne avoir reçu seulement 40 réservations pour le match, alors que 72 personnes se sont finalement présentées. La salle comble ne s’attendait d’ailleurs pas à la présence d’un invité surprise, Yannick DeMartino, qui a permis de compléter l’équipe d’humoristes déjà composée de Jo Cormier, d’Alexandre Bisaillon, de Charles Pellerin (Étoile de l’équipe jaune) et de Samuel Tétreault (Étoile de l’arbitre). Ces derniers se sont mesurés à l’équipe de la LUIS où Félix Morin, Guillaume Bourbeau, Léonie Alain (Étoile du match de l’équipe verte), Benjamin Corpataux-Blache et Catherine Robert ont montré leurs talents d’improvisateur.

De nombreux thèmes colorés autant d’actualité que complètement farfelus ont su faire rire aux éclats le public enthousiaste venu encourager les étudiantes en question. Devant l’arène où se lançaient punchlines, blagues recherchées, imitations, danses et autres moments forts, les spectateurs ont pu partager bières et repas entre amis, bien divertis. Au final, malgré le départ en force des humoristes, c’est l’équipe locale, la LUIS qui remporte le match avec un pointage serré de 10 à 9.

L’improvisation sherbrookoise

Pour sa quinzième année d’existence, la LUIS met de l’avant l’implication d’un ancien joueur, et ce, chaque semaine. Pour ce match-ci, c’est Jonathan Cormier, de l’équipe des humoristes, qui remporte les honneurs. En plus d’avoir joué dans la ligue en question, ce chic et drôle type a fait partie de l’Abordage Sherbrooke. Cette dernière a d’ailleurs lieu tous les dimanches soirs, à 20 h, au Boquébière. En guise de récompense, le joueur félicité, nouveau pour le public malgré son ancienneté, s’est improvisé producteur d’un drame spatial en mettant les équipes au défi.

Une belle initiative, ce match d’impro! Sachez que les étudiantes en BASS gèrent une page Facebook nommée Stage en enseignement au Sénégal si l’envie vous prend de les suivre dans leurs aventures; elles sauront aussi répondre à toutes vos questions sur le sujet. Vous pouvez aussi suivre la page LUIS – Ligue Universitaire d’improvisation de Sherbrooke pour ne pas manquer les évènements à venir. La finale de la Ligue se déroulera mercredi prochain au même endroit. Soyez-y!


Crédit Photo © Nicolas Joubert

Partager cette publication