Par Sarah Gendreau Simoneau 

L’année2020 a été bien spéciale pour la planète en entier. Certains l’ont trouvée plus difficile, certains se sont ouverts au monde à la suite d’événements ou d’enjeux importants et d’autres en ont profité pour tirer leur épingle du jeu et créer de nouvelles opportunités. C’est le cas de Mathieu Dufour, un humoriste bien connu pour son côté anecdotique absurde. Le Collectif s’est entretenu avec lui pour savoir tout sur son année folle et ses nombreux projets à venir! 

Si vous ne connaissez pas Mathieu Dufour  ou Math Duff  allez tout de suite sur Instagram vous faire une idée du personnage: ça vaut la peineEn 2015, il s’est inscrit à l’École nationale de l’humour en n’ayant jamais vraiment fait d’humour sur scène. Un bon coup pour lui puisqu’il est aujourd’hui un des humoristes de la relève les plus occupés et aimés du public québécois. C’est surtout par ses réseaux sociaux qu’il diffuse ses idées loufoques et du contenu absurde.  

Instagram, une plateforme de prédilection 

En mars 2020, il a simplement décidé de faire un live sur Instagram pour remercier les gens de le suivre : il avait atteint les 60000 abonnés. C’était tout juste avant le confinement dû à la pandémie de COVID-19. Comme beaucoup de gens étaient au rendez-vous, il a décidé d’en faire un autre le lendemain, le surlendemain et ainsi de suite. C’était la naissance du Showronavirus 

«C’est de même que ça a commencé et finalement, ça a duré 50soirs!», s’exclame Mathieu Duffour, qui désormais plus de 160 000abonnés. L’humoriste a une façon bien à lui de raconter les choses, aussi banales soient-ellesCela crée un esprit de camaraderie sympathique entre ses interlocuteurs et lui, et ça fait de lui un gars facile d’approche. 

Durant ses spectacles sur scène, en temps normal, Math Duff improvise beaucoup. À vrai dire, il essaie toujours de se choisir des petites histoires ou des anecdotes à raconter. «Quand j’arrive sur scène, souvent, mon texte prend le bord et ce n’est jamais ça que je raconte», avoue-t-il. C’est ce qu’il faisait également pour le Showronavirus; il improvisait soir après soir sur Instragram avec des invités, comme Véronique Cloutier, notamment, qui y était souvent.  

Il utilise beaucoup Instagram pour faire des publications et des stories toutes plus drôles les unes que les autres, et les gens participent et l’encouragent toujours. Dernièrement, il en a fait une dans une station de ski où il chantait des bouts de chansons dans les remonte-pentes et faisait du small talk à des inconnus, inspiré par les idées de ses abonnés. 

Il ne s’attendait pas à ce que ça soit aussi populaire. «La story du small talk a été vue 150000 fois, il y a eu énormément de partages et les gens ont vraiment embarqué là-dedans», s’étonne l’humoriste de la relève.  

D’ailleurs, Mathieu Dufour a remporté un prix au dernier Gala Mammouth à Télé-Québec en décembre, entre autres grâce au Showronavirus. Il ne s’attendait pas du tout à une réponse aussi positive des adolescents, qui ne font pas nécessairement partie de son public cible de base. Il se dit alors touché de savoir que les jeunes ont adoré cette aventure et qu’ils ont été inspirés par son humour particulier. 

Gala les Olivier 

Les nominations pour le prochain Gala les Olivier qui aura lieu en mars sont sorties au début du mois, et Math Duff a reçu ses deux premières nominations à vie pour ce gala: découverte de l’année et artiste COVID de l’année (catégorie née de la pandémie).  

«C’est un gala que j’écoute avec mes parents depuis que je suis jeune», indiquet-il, encore impressionné. «C’est ben excitant, jsuis vraiment content. Juste d’être en nomination, c’est flatteur! Ça me fait juste réaliser que dans la dernière année, les gens ont vraiment embarqué dans mes projets!»  

Toucher à tout 

L’été dernier, Mathieu Dufour a fait partie des collaborateurs réguliers de l’émission de radio L’été, c’est fantastique, animée par Jay du Temple à Rouge FM. Avant de devenir humoriste, Math Duff a étudié en radio au Cégep de Jonquière, donc il connaissait déjà un peu le terrain radiophonique, même s’il savait qu’il ne voulait pas faire que ça de sa vie.  

«J’ai toujours dit par contre que je voulais faire des shows de groupe, de jaser et tout, alors faire les Fantastiques cet été, c’était vraiment lfun! C’était les vacances en plus pendant l’été, alors on dirait qu’il y avait une certaine frénésie», souligne Mathieu Dufour, qui serait prêt à le refaire n’importe quand. Par contre, son horaire est tellement chargé cette année puisqu’il s’investit dans tout plein de beaux projets lui tenant à cœur. «Ce sont des projets que j’ai décidés, que j’ai pensés moi-même, et qui sont en lien avec des passions que j’ai», explique-t-il.  

Effectivement, dès cette semaine, un de ses projets tourné en novembre sera en ligne sur ICI Tou.tv Extra. «C’est une émission jeunesse, mais pas jeunesse comme Enfantforme! Moi, j’ai 26ans, et j’écouterais ce show-là!», exprime Math Duff.  

L’émission se nomme Le pire du pire et chaque invité viendra parler de ses mauvaicoups, des choses qu’il n’aime pas faire, le tout entremêlé de sketchs «et de niaiseries», ce qui est une perspective plus rare dans le milieu culturel et artistique, selon lui. 

«C’était comme mon projet un peu plus sérieux, mais j’ai tellement eu de fun à tourner ça. J’ai hâte que les gens voient le résultat», dit-il, la voix pleine d’excitation«J’ai vraiment eu des invités drôles, par exemple Marie-Soleil Dion! On a fait pas mal d’impro et on avait beaucoup de liberté, ça a été vraiment cool à faire!»  

Ça prometLa nouvelle émission sera à suivre dès le 16février sur le web. 

Bonne chance à Math Duff aussi pour le Gala les Olivier, qui sera diffusé le 21mars prochain à 20h sur les ondes d’ICI télé.  

Pour suivre toute l’actualité, les folies et les aventures de Mathieu Dufour, abonnez-vous à ses réseaux sociauxFacebook/Instagram ou visiteson site Internet.


 Source photo @ Facebook officiel de Mathieu Dufour

 

Partager cette publication