MILK AND BONE AU BOQUÉBIÈRE

 Par Rosanne Bourque

C’est plutôt rare de préférer le son en performance «live» que sur l’album, mais avec Milk and Bone ce fût le cas. Si l’album est excellent, le spectacle est encore mieux. Les commentaires dans la salle étaient d’ailleurs unanimes: une soirée remplie d’émotions et un son parfait.

Milk and Bone 

Camille et Laurence se sont rencontrées au Cégep du Vieux Montréal alors qu’elles étudiaient en musique. Leur amitié s’est toutefois développée lors de leur collaboration avec David Giguère et Misteur Vallaire. C’est d’ailleurs ce dernier qui leur a inspiré ce duo. Au départ, le projet était de faire de la musique entre elles et d’essayer des accords pour le plaisir. Aujourd’hui, Laurence nous confie que c’est toujours pour le plaisir, mais qu’après la sortie du single New York, les gens en redemandaient et elles sont devenues populaires rapidement. Pourquoi Milk and Bone? Camille pensait à Milk alors que Laurence aimait Bone. Elles ont décidé d’assembler les deux termes et ça sonnait bien. Laurence nous explique qu’elles aimaient bien ce que ça donnait, que ça reflétait une certaine dualité à travers deux entités.

 

Mieux qu’un show au centre Bell

Si le spectacle était si bon, ce n’est pas grâce à des artifices et des pirouettes, mais plutôt grâce à la perfection des harmonies vocales qui rend ce groupe si unique. Les filles en sont conscientes et c’est d’ailleurs ce qui les inspire lors de l’écriture d’une chanson. Pendant le spectacle, à plusieurs occasions, on a eu de la difficulté à distinguer les deux voix puisque l’assemblage vocal est sans failles.

Vêtues de noir, devant un fond noir et ayant pour seuls accessoires leurs instruments, les filles nous ont livré une performance intime et authentique. Elles ont joué les titres de leur album Little Mourning, et deux nouvelles chansons qu’on espère retrouver sur un prochain album. D’ailleurs, il ne semble pas y avoir de projet d’album pour l’instant, même si elles nous ont confié ne jamais cesser d’écrire. Elles avouent aussi être très occupées avec les différentes visites à l’étranger et les tournées. Nous attendons donc avec impatience la sortie de la bande originale du prochain film de Podz: King Dave.

Surveillez les prochaines dates de spectacles.


© La Bible Urbaine

Partager cette publication