Misteur Valaire au village universitaire

BellevueAvenue. MisteurValaire

Par Stéphanie Bénard

Le jeudi 6 novembre dernier, plus de 600 étudiants de l’Université de Sherbrooke ont eu la chance d’assister gratuitement à un spectacle du groupe québécois Misteur Valaire, présenté dans le cadre de la programmation Arrière Cours. La prestation musicale électrisante du groupe en valait le détour. Les cinq membres originaires de Sherbrooke étaient particulièrement dynamiques et ils enchaînaient les rythmes festifs pour le plus grand plaisir de l’auditoire.

Peu de temps après le début du « show », les spectateurs s’étaient rassemblés au-devant de la scène. Bien que la salle Maurice O’Bready soit composée de longues rangées de bancs, peu d’étudiants sont restés assis. La plupart s’étaient regroupés dans les allées centrales afin de profiter au maximum de l’ambiance survoltée. L’énergie qui se dégageait de la foule était palpable et tout le monde bougeait et sautait au son de la musique à la fois jazz, électronique, rock et hip-hop de Misteur Valaire.

Les membres multiinstrumentistes ont d’ailleurs offert une belle prestation musicale, s’accompagnant même parfois des sons d’une trompette et d’un saxophone. Les mélodies et les rythmes s’enchaînaient avec fluidité. De longues bandes d’images interactives et graphiques animaient l’arrière-scène et complétaient à merveille l’ambiance du moment. Misteur Valaire a interprété de nombreuses chansons de son répertoire pour un total de près de 2 heures de « show ». Après non pas un, mais bien deux rappels dédiés au public, le final du spectacle a été marqué par une interprétation de « Where It’s At », une composition de l’artiste américain Beck.

Le groupe s’est adressé à la foule à quelques reprises même pour chanter un joyeux anniversaire à un étudiant présent.  Ils sont restés terre-à-terre et ils étaient disponibles à la fin du « show » pour rencontrer les « fans » lors d’une séance de photos et de signatures.

Bref,  Misteur Valaire  est incontestablement un groupe à voir et à revoir en spectacle !

Partager cette publication