La musique améliore-t-elle votre entrainement?

Par Léonie Faucher

La musique est reconnue pour ses vertus bienfaisantes, mais quelles sont-elles? Si certaines musiques accentuent la relaxation, la régénération ou la concentration, d’autres visent l’amélioration de la performance et des capacités physiques. Les étudiants qui depuis leur jeune âge se font répéter qu’une vie sportive est primordiale pour leur santé ne considèrent pas tous l’importance de l’accompagnement musical. Quelle musique devrions-nous choisir pour notre entrainement?

La musique dans l’entrainement

Diminuer les sensations de malaises à l’effort, augmenter la tolérance, aider la concentration et étayer la préparation mentale relèvent d’un choix bien particulier : celui de la musique qui accompagnera l’entrainement. En effet, la musique améliore les performances sportives. Selon les études, le rythme ressort comme un facteur essentiel plus important que les diverses composantes musicales, comme la connaissance du morceau écouté. Alors, qu’est-ce qu’une excellente musique pour s’entraîner? Tout dépend quel objectif est visé lors de l’effort physique, mais une musique motivante possède notamment un tempo élevé, au moins 120 pulsations par minute et un rythme fort. Néanmoins, la chanson doit vous encourager à bouger, donc elle doit vous interpeller.

La distraction par la musique rapide : l’entrainement intense

Le seuil anaérobie, exercice de grande intensité de deux à cinq minutes, intéresse de plus en plus les étudiants avec des disciplines comme le CrossFit et le sprint où l’intensité sur courte durée prime. Cependant, qu’ont en commun les athlètes de haute intensité? Des écouteurs! Pour performer, Jacques Brel ne serait pas le meilleur choix, mais se tourner vers Michael Jackson pour un exercice intense serait gagnant. Une étude menée par la Trent University de Nottingham en Angleterre en 1999 illustre les effets positifs d’une musique rapide sur l’activité physique par l’hypothèse que celle-ci détourne l’attention de la fatigue qui survient lors de l’exercice. Alors, le sportif et la sportive distraits seront plus performants dans leurs activités en écoutant de la musique rapide lors d’un entrainement intensif court, en plus de réduire leur sensation de fatigue. De plus, la charge de travail supportée est augmentée, permettant aux athlètes d’amplifier davantage leur entrainement.

Le calme de la musique lente : l’entrainement endurant

Alors que certains athlètes cherchent l’intensité, d’autres préfèrent augmenter leur endurance pour pouvoir pratiquer un exercice avec une charge moins forte, mais sur une plus grande durée. La musique lente, selon l’étude menée par la Trent University de Nottingham en Angleterre en 1999, réduit l’excitation physiologique et psychologique, physique et mentale, lors d’efforts en continu en améliorant l’endurance. Alors, la musique douce ne serait pas seulement réservée au yoga, mais aussi à des exercices sur longue durée : la course et la natation, par exemple.

La vigueur sportive bénéficie-t-elle de la musique?

La vigueur nécessaire à l’activité physique, les capacités psychomotrices comme l’agilité, la coordination et la mobilité, sont accentuées par l’écoute de musique, alors que la sensation de fatigue est réduite. En effet, la musique augmente le contrôle physique en agissant sur le mental de l’athlète. Alors, écouter une musique alternant rythme rapide, lent et silence permet au corps de se relaxer et d’ainsi augmenter sa vigueur et réduire sa fatigue au même type que la relaxation. Le corps détendu sera plus apte à réagir à l’exercice en réduisant le risque de blessure, puisque les capacités psychomotrices seront plus performantes.

Comment améliorer son état d’esprit?

Le stress est réduit et la bonne humeur est augmentée par la musique, qui agit sur le système nerveux en abaissant le taux de cortisol, hormone responsable du stress, ce qui tempère la mauvaise humeur. Néanmoins, les sportifs et sportives ont également besoin de concentration, surtout lors de préparation à une épreuve sportive. En créant une barrière avec le monde extérieur, la musique améliore les capacités cognitives, comme la mémoire, le temps de réaction et l’attention. Favorablement, évitez les chansons connues, car fredonner ou chanter un air détourne l’attention.

Des vertus connues depuis l’Antiquité : des découvertes mystifiantes

Les pionniers dans le domaine musical qui ont reconnu la chanson pour ses effets thérapeutiques sont les Chinois au 5e siècle avant Jésus Christ. Ils ont découvert que les organes du corps humain vibrent à un rythme unique, donc que l’enveloppe corporelle est sensible aux sons de la même fréquence. Ce qui explique l’expérience répandue du son qui semble pénétrer l’être; ce son est sur la même fréquence que les organes à ce moment. Conclusion : la musique agit sur tout le corps humain! Plus récemment, la musicothérapie apparait au 20e siècle aux États-Unis et au Canada. Cette discipline utilise les caractéristiques de la musique, comme la mélodie, le rythme, l’harmonie ou les sons, pour agir directement sur la santé mentale, physique et émotionnelle. Cependant, c’est vers la fin du 20e siècle que le domaine sportif est considéré comme touché par la musique qui peut améliorer la performance, augmenter les capacités physiques et aider à surpasser la fatigue et la douleur.

Idées chansons pour le gym (effort élevé)

  1. Radioactive de Imagine Dragon
  2. Eye of the Tiger de Survivor
  3. Don’t Stop Me Now de Queen

Idées chansons pour courir (effort moyen)

  1. Bad Romance de Lady Gaga
  2. Smooth Criminal de Michael Jackson
  3. Don’t Stop Believin’ de Journey

Idées chansons pour yoga (endurance et relaxation)

  1. Unkiss Me de Maroon 5
  2. Coming Home de Leon Bridge
  3. Love Someone de Jason Mraz

Crédit Photo @ Léonie Faucher

Partager cette publication