NBA:  Les Raptors de Toronto affronteront les Warriors de Golden State en finales

Par Jean-François Eddie

Les Warriors de Golden State et les Raptors de Toronto sont les deux champions de conférence qui auront la chance de mettre la main sur le trophée Larry O’Brian. La série, se jouant au meilleur des sept matches, débutera dès le jeudi 30 mai au Scotiabank Arena (Toronto).

Comme dans un rêve

Pas besoin de se pincer pour y croire. Pour la première fois en 24 ans d’histoire, les Raptors de Toronto sont champions de l’association de l’Est. Avec une performance étoile de Kawhi Leonard (27 points et 17 rebonds), la formation canadienne est revenue de l’arrière pour l’emporter 100 à 94 face aux Bucks de Milwaukee, samedi soir à Toronto. Cette victoire renvoie les Bucks au bercail les mains vides alors que l’équipe torontoise remporte la série 4 à 2.

« C’est un peu surréel en ce moment. Nous venons de remporter le sixième match de la finale de l’Est, mais nous nous sommes battus tout au long de la saison pour ça. Tout le monde ici voulait se rendre en finale et voulait gagner. Et ce n’est pas encore terminé » a confié Leonard à la fin du match. Bien que les Raptors se taillent une place en finale, ils devront maintenant faire face à leur plus grand défi de la saison… combattre le géant de la NBA.

David contre Goliath

Les finales de la NBA 2019 ressemblent étrangement à une histoire plutôt simple des temps anciens. L’histoire du puissant géant qui se mesure au minuscule outsider, le récit de David contre Goliath. Alors que la formation canadienne atteint la finale pour la toute première fois, la situation est complètement différente chez les Warriors : Stephen Curry, Klay Thompson, Draymond Green, Andre Iguodala et Shaun Livingston en sont à leur cinquième finale… de suite. Depuis 2015, cette véritable machine de l’Ouest semble avoir le reste de la NBA dans la paume de sa main, remportant le trophée Larry O’Brian en 2015, 2017 et 2018.

En plus de leur expérience sur le terrain, les Warriors ont également l’avantage derrière le banc. L’entraineur de Golden State, Steve Kerr, à la chance de remporter son neuvième championnat. « Ce n’est pas comme si on s’y attendait, mais nous sommes des vétérans de cette expérience, et nos gars savent comment terminer les matchs. Ils savent comment gagner des séries éliminatoires » a déclaré l’entraîneur Kerr. Sans surprise, les Warriors sont les grands favoris dans cette échauffourée de sept matchs face au Raptors.

La saison régulière à l’avantage des Raptors

Bien que les Warriors soient favoris dans cette série contre les Raptors, les affrontements de la saison régulière entre les deux équipes rendent les choses intéressantes. Les deux formations ne se sont affrontées que deux fois durant la saison de 82 matchs. Elles se sont rencontrées pour la première fois le 29 novembre à Toronto, un match que les Raptors ont remporté en prolongation par la marque de 131 à 128. Malgré une performance chevaleresque de Kevin Durant qui a récolté 51 points, ce ne fut pas suffisant pour obtenir la victoire.

Ce match a été suivi d’un affrontement le 12 décembre à Golden State qui s’est soldé par une victoire écrasante des Raptors. Dans une atmosphère hostile, la formation Torontoise a remporté le deuxième duel avec un score de 113 à 93, et ce, malgré l’absence de Kawhi Leonard. Bien qu’il ne s’agisse que de la saison régulière, ces deux performances des Raptors rendent les finales de la NBA encore plus intéressantes… et si le basket-ball nous enseigne une chose, c’est que vous avez toujours une chance.

Partager cette publication

Laisser une réponse