Par Simon RD 

CRITIQUE/Le 1erjanvier dernier, la maison de disques Joy Ride Records présentait le retour du King! Eh oui, Le Connaisseur est de retour avec l’album Normal de l’Est et, sous toutes réserves, c’est le retour du « rap vrai » à MontréalLe retour du Connaisseur avec le compositeur Ruffsound : un choc électrique pour le paysage hip-hop québécoisCest une belle année pour Joy Ride Records. 

En effet, que de la nouveauté cette année chez Joy Ride Records avec de gros noms comme ImpostLoudRhymz et Connaisseur TicasoD’ailleurs, redonnons à César ce qui appartient à Césardepuis cinq ou six ans, on a vu la scène hip-hop québécoise devenir de plus en plus riche avec LoudKoriassFoukiEnima, Dead Obies, Sarahmé, White B, Rhymz et Souldia. Un vent frais et nécessaire!  

Après Sans Pression, Yvon KrevéBBT record, Manu Military, Double Shot et l’arrêt du Connaisseur, le hiphop d’ici semblait au ralenti. Mais depuis, que du bonheur! Puis, 2021, bien que cette année semble être partie pour être le duplicata de 2020larrivée du lourd apportée par Connaisseur se fait rafraichissante. 

L’album Normal de l’Est, notre Get Rich or Die Tryin? 

Depuis quelque temps, on nous a habitués à des simples à l’américaine, à des chansons uniques qu’on met sur YouTube pour obtenir des diarrhées de vues. Donc, on est de moins en moins habitué aux « albumshistoires », si on veut. Bien sûr, Koriass, Dead Obies et Fouki font partie de ceux qui le font aussi.  

Mais, avec Normal de l’Est c’est le retour de l’album bon de A à Z! Du début à la fin, l’histoire est cohérente. De surcroît, c’est une aventure de laquelle on décroche très difficilement. Honnêtement, cet album me fait penser, dans sa forme bien sûr, à l’album Get Rich and Die Tryin de 50Cent, sorti au début des années2000, un album parfait du début à la fin 

Pour des raisons qu’on peut apprendre dans la capsule de la chaîne QCLTUR, disponible sur YouTube, Connaisseur Ticaso, célèbre entre autres pour ses succès Sur le Corner et À Montréal, avait quitté la musique, fait de la prison et était retourné dans la rue. Après réflexions et le goût de revenir transformer les mots en images percutantes et en mélodie, le rappeur originaire de Montréal-Nord est revenu nous offrir son art avec d’ailleurs un ancien partenaire, le beat maker Ruffsound 

L’image des mots 

Normal de l’Est semble être l’œuvre qui présente l’état d’esprit du Connaisseur face à son retour dans l’industrie, et présente des traumas intérieurs : « La rue m’appelle encore ». Ce qui est formidable avec Le Connaisseur est que, par ses mots lourds de sens, on a l’impression d’être dans la rue avec lui. Un genre de rap documentaire, presque une peinture vivante. Les mots sont percutants, vrais, organiques et authentiques 

Le Connaisseur, c’est comme la renaissance, sa renaissance. Force est d’admettre que le retour du street rap version 4,0, c’est le Connaisseur, et que les nuits blanches à écouter les paroles du King sont de retour.


Crédit Photo @ Marie-France Coallier    

Partager cette publication