Le nouveau budget 2017-2018 : L'UdeS annonce ses dépenses et ses revenus

Par Dorian Paterne Mouketou

Le 23 mars 2017, le conseil d’administration de l’Université de Sherbrooke nous annonçait l’élection de Pierre Cossette au poste de recteur, le dixième à ce poste de l’histoire de l’Université de Sherbrooke depuis sa création en 1954. Un mois plus tard, soit le 25 avril dernier, l’institution nous faisait part de l’adoption du nouveau budget 2017-2018 sur ses dépenses et ses revenus.

Après l’austérité, le beau temps!

Le budget annoncé par la direction de l’Université pour l’année 2017-2018 se caractérise d’abord par une hausse dans les revenus et les dépenses. Le budget enregistre une hausse de 2,7 % par rapport au précédent. Il se chiffre en entier à 413,4 M$, montant tout à fait impressionnant! Ce n’est pas tout : après l’austérité imposée par le gouvernement Couillard, l’Université de Sherbrooke promet aucune compression pour la prochaine année. Qui dit hausse de budget dit aussi hausse des coûts de financement.

Les financements prévus par le budget 2017-2018

En prévision de la subvention générale de fonctionnement du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, l’Université de Sherbrooke s’attend à une hausse budgétaire de 3,5 M$ grâce à une indexation de 1,9 % de « certains éléments de la subvention ». Elle prévoit également un rehaussement du financement universitaire de 4,5 M$, « dont 1 M$ pour le plan pour la réussite en éducation et en enseignement supérieur et 0,5 M$ pour la formation des infirmières praticiennes spécialisées », stipule-t-elle dans un communiqué de presse. À cela s’ajoutent une autre indexation, celle-ci de 2,7 %, des frais scolaires et des frais institutionnels en vigueur dès l’automne 2017. Hormis le gouvernement, la Fondation de l’Université de Sherbrooke compte également investir 3,2 M$ pour la recherche et l’enseignement.

Hausse de budget et… plus d’étudiants pour plus d’argent!

La hausse des dépenses et des revenus ne se fait pas avec un coup de baguette. L’Université de Sherbrooke tend à nous l’enseigner! En effet, l’institution entend également enregistrer une hausse de son effectif étudiant. Celle-ci devrait se maintenir autour de 1,8 %, et entrainera des revenus supplémentaires de 4,3 M$. Il faut noter que le caractère petit des groupes est ce qui fait le charme de l’institution. Mieux : l’Université a fait de cette particularité sa marque de commerce. Va-t-elle augmenter le nombre de professeurs pour répondre à cette hausse d’effectif étudiant? Cette hausse va-t-elle porter atteinte à sa réputation d’université accueillant de petits groupes pour la meilleure proximité entre étudiants et professeurs?

Mise en place de ce nouveau budget

Le conseil d’administration de l’Université de Sherbrooke a élu le nouveau recteur qui entrera en fonction le 1er juin de cette année. Il s’agit de monsieur Pierre Cossette, qui composera une nouvelle équipe de direction. Par lui et ses collègues sera mis en œuvre le nouveau budget universitaire 2017-2018. Restez au courant des nouveautés qui vous seront relatées cet été par Le Collectif.


Crédits Photo © Université de Sherbrooke

Laisser une réponse