Nouvelles du REMDUS

Comment vulgariser son projet de recherche?

Amorcer une carrière de chercheuse ou de chercheur, c’est très bon, mais être capable d’expliquer son projet de recherche à un public profane, c’est encore plus extraordinaire.

Le REMDUS, conscient du double caractère nécessaire et laborieux de cet exercice, organise le vendredi 23 février 2018, à l’Université de Sherbrooke, une conférence suivie d’un atelier pratique.

Cette formation intitulée « Comment vulgariser ses travaux de recherche » sera donnée par Me Johanne Lebel, rédactrice en chef de Découvrir #MagAcfas (Association francophone pour le savoir). La formation vise à aider les chercheuses et les chercheurs à être capables de mettre à la portée du plus grand nombre, surtout des non-spécialistes de leurs projets de recherche, des connaissances techniques et scientifiques relevant de leurs domaines de spécialisation.

La décompression par le sport!

Le divertissement, disait Franck Dhumes, est le meilleur régime contre le poids de l’existence. En ces temps marqués par le stress et les pressions tous azimuts dues aux études, quoi de plus normal que de décompresser par le sport!

Le REMDUS a organisé à cet effet le 27 janvier 2018, un tournoi interfacultaire de soccer. Au total, huit équipes ont participé à ce tournoi, qui a été remporté par l’équipe de l’École de gestion.

Par ailleurs, le REMDUS, qui accorde une attention particulière à la problématique de la santé mentale en milieu universitaire, a pris part activement au colloque 2018 de la CREIQ sur la santé mentale en milieu universitaire. Le colloque, qui s’est tenu le vendredi 2 février 2018 à l’Agora de l’Université de Sherbrooke, a été l’occasion pour les conférencières d’aborder tous les aspects de cette problématique.

De même, le REMDUS, en dépit de son agenda très chargé, a pris part à l’Assemblée générale spéciale de Sans oui, c'est non!, qui s’est tenue le dimanche 4 février 2018 à Québec. Il s'agit, au cours de cette assemblée générale, de sensibiliser la communauté étudiante sur la problématique des violences à caractères sexuels en enseignement supérieur. Cette assemblée générale spéciale s’est clôturée par la remise aux participants du Rapport de la direction générale, allant de la période de juillet 2017 à janvier 2018.

Partager cette publication