Opération Nez rouge à la rescousse de nos routes

Par Stéphanie Bénard

  

Depuis le 27 novembre dernier, il est possible d’appeler l’Opération Nez rouge lorsque vous avez pris un verre de trop pour conduire. Vous n’avez donc plus aucune raison de ne pas profiter de ce service inestimable, ou même pourquoi pas de vous impliquer comme bénévole!

Pour ceux qui ne connaissent pas l’Opération Nez rouge, c’est un organisme à but non lucratif qui lutte contre la conduite avec facultés affaiblies en offrant un service de raccompagnement durant le temps des fêtes, soit les 27 et 28 novembre et du 2 au 31 décembre cette année. À Sherbrooke, L’Opération Nez rouge fête sa 31e édition sous le thème «Ça finit toujours bien». En 2015, l’organisation locale espère atteindre son 120 000e bénéficiaire tandis qu’à l’échelle nationale ce sera le cap du 2 millions de raccompagnements.

Une évolution incroyable

Depuis 1985, année où Nez rouge a débuté dans la région de Sherbrooke, le nombre de transports est passé de 327 à plus de 5 000 l’an dernier, avec en moyenne 186 raccompagnements quotidiens. Ce n’est pas rien! Pour réaliser tout ce beau travail, il y avait 2235 bénévoles qui ont participé à la campagne de 2014. Cette année, le service aura lieu pendant 32 soirées et nuits, et l’organisation espère atteindre 2 500 bénévoles et de franchir le cap des 5 500 raccompagnements en Estrie.

Financement pour le Vert et or

Chaque année, la campagne d’Opération Nez rouge est également une activité de financement pour les étudiantes et les étudiants athlètes du Vert et or de l’Université de Sherbrooke. Il faut d’ailleurs noter que tous les revenus obtenus grâce à Nez rouge leur sont versés. C’est quand même 48 000 $ qui ont pu être remis au programme de bourses de la Corporation études-sport de l’UdeS l’an dernier et l’objectif de 2015 est de 50 000 $.

Le porte-parole du Vert et or pour la campagne 2015 de Nez rouge est Jérémi Roch, un joueur de l’équipe de football universitaire de l’UdeS. Il invite la population à participer comme bénévole à l’Opération Nez rouge avec les athlètes bénévoles. Il a aussi lancé le «Défi Nez rouge» qui consiste à défier ses amis à relever le défi d’être bénévole pour Nez rouge, dans le même principe que le «Ice Bucket Challenge».

D’un océan à l’autre

À travers le Canada, le service de raccompagnement d’Opération Nez rouge est offert dans 104 communautés, dont 63 au Québec seulement. Avec pour objectif de rendre les routes plus sécuritaires en période des fêtes, c’est plus qu’important de ne pas hésiter à appeler ou à s’impliquer. D’ailleurs, une application mobile est disponible pour connaître les temps d’attente et beaucoup plus. Alors, lorsque viendra le moment de conduire avec un petit verre dans le nez, vous saurez quoi faire!


© cflx.qc.ca

Partager cette publication