Par François Lauzon

Mon parcours

Il y a maintenant cinq ans, j’ai décidé de consacrer ma vie à la cause environnementale. J’ai cru bon alors de me réorienter et d’étudier au Centre universitaire de formation en environnement à l’Université de Sherbrooke. Pour compléter ma formation, je me suis dit qu’il était intéressant de m’impliquer pour une organisation liée à mon futur domaine professionnel. Après une courte recherche, j’ai trouvé à Sherbrooke ce que je cherchais.

Depuis ces cinq années maintenant, je m’implique dans l’organisme environnemental Action Saint-François. À mes débuts, j’y ai consacré mon temps et mon énergie pour le conseil d’administration. Nous nous réunissions alors pour participer aux réflexions et aux comités orientant l’organisme. Nous prenions donc des décisions déterminantes sur notre mission, sur l’avenir d’Action Saint-François et de ses employés, sur les budgets, sur les activités, etc. Graduellement, mes initiatives et mes implications se sont multipliées au sein de l’organisation.

À ce jour, je suis président de son conseil d’administration. Les obligations ont donc redoublé avec le temps. Je me sens d’autant plus responsable, aujourd’hui, d’encourager les employés et les membres du conseil dans la poursuite des objectifs communs et de la mission d’Action Saint-François. C’est plus que jamais mon rôle d’animer les rencontres, d’organiser, de promouvoir et de participer aux activités et évènements avec ces personnes entreprenantes. Ensemble, nous avons su préserver ce que les fondateurs de l’organisme envisageaient et créaient 24 années plus tôt.

Aujourd’hui

Ainsi, cela fait maintenant près de 25 ans que cet organisme à but non lucratif veille à la protection des eaux du bassin versant de la rivière Saint-François. Les principales activités de l’organisme consistent au nettoyage des berges, aux plantations et à la sensibilisation.

Lors des activités de nettoyage, les bénévoles sont invités à débarrasser des rives et des cours d’eau les rebuts des humains. Certains sites sont assez impressionnants, on y trouve toutes sortes de déchets tels que des véhicules entiers, des laveuses et sécheuses, des barils, des bouteilles, des sacs de plastique, etc. Bref, tout ce que l’on consomme quotidiennement. Nous trions les déchets et les acheminons à RécupEstrie, la Régie de récupération de l’Estrie.

Concernant les plantations de végétaux, nous portons notre attention sur la revégétalisation des bandes riveraines, la reforestation compensatoire et les aménagements fauniques.

Depuis quelques années, les activités de sensibilisation, quant à elles, ont pris davantage d’ampleur. Nous avons créé en 2015 notre premier Salon de la nature. Des organisations de toutes sortes y étaient invitées pour faire découvrir à la population estrienne les beautés de la nature. Cette année, nous avons organisé la journée de conférences à Prop’EAU, où près d’une dizaine de conférenciers et conférencières ont présenté aux visiteurs un sujet qui leur tenait à cœur. L’année prochaine, nous espérons lancer notre deuxième édition du Salon de la nature et fêter notre 25e année d’existence, deux évènements auxquels vous êtes tous invités.

Si par chance vous avez aussi à cœur la mission d’Action Saint-François, sachez qu’il a une place pour vous dans notre avenir commun.


Crédit photo © www.eventbrite.ca

Partager cette publication