Par Simon RD 

Dès le 25février, Patrick Senécal invitera la population dans son univers des plus captivant et macabrecomme on le connaît, sur la plateforme numérique de Club illico. Connu pour ses œuvres littéraires populaires comme AlissHell.com et 5150 rue des ormesle Stephen King québécois réserve à son public une nouvelle aventure à glacer le sang.  

Bien entendu, ce n’est pas la première fois que les œuvres de Patrick Sénécal sont adaptées à l’écran. On peut notamment penser aux films Les 7jours du talion, avec Claude Legault, ou bien Sur le Seuil, dans lequel on retrouve entre autres Patrick Huard.  

Plus récemment, Aliss, l’un des chefs-d’œuvre de Sénécal, a été adapté en bande dessinée, en collaboration avec le dessinateur Jeik Dion. Mais là, pour la première fois, l’écrivain de renommée adaptera du nouveau matériel sous la forme d’une série. 

On en sait encore trop peu sur le contenu de la série, mais la bande-annonce, publiée sur les réseaux sociaux et YouTube, laisse présager une œuvre qui saura en faire frissonner certains 

Après les quelques images que nous offre le court extrait, on sait d’entrée de jeu que l’univers macabre, avec des antagonistes toujours un peu du type asile psychiatrique de Patrick Senécal, sera exploité à son plein potentielIl serait toutefois étonnant que l’auteur traite d’une de ses œuvres en particulier, mais nous reconnaîtrons certainement quelques éléments dominants des œuvres de l’auteur.  

Dans la courte présentation de Patrick Sénécal présente, on perçoit une couleur dominante dans les œuvres de ce dernier: le rouge, bien évidemment. Effectivement, la couleur rouge  celle du sang  sera au rendez-vous, mais le rouge pour rappeler la fameuse reine rouge qui se présente également sous des formes différentes dans plusieurs de ses romans. 

Plusieurs questionnements surviennent quant aux personnages. En effet, est-ce que les protagonistes seront toujours aussi cyniques et désillusionnés? Auront-ils encore des tendances aux idées noires? Est-ce que les univers physiques seront encore des lieux parallèles comme le fameux Montréal fictif dans le vrai Montréal de l’œuvre d’Aliss? Force est de croire que la reine rouge fera une petite apparition, celle qui semble faire partie de l’imaginaire profond de l’auteur. Enfin, est-ce que les antagonistes auront encore des regards carnassiers, des tendancesmeurtrières et des déviances diaboliques? La série nous le dira.  

Patrick Senécal présente semble déjà mystérieuse et on peut y apercevoir des acteurs bienaimés du public québécois, comme Rémi-Pierre Paquin et Anne-Marie Cadieux. L’auteur lui-même semble tenir un rôle important dans le dénouement de l’histoire, comme si, caché entre le 4emur et les spectateurs, il allait créer des rebondissements sanglants à chaque impact de ses doigts sur une machine à écrire 

Avec M.Senécal, c’est sexe, drogue et sang. Le 25février, soyez prêt, l’immersion risque d’être d’une couleur rouge plutôt ferreuse


Source photo @ Club Illico

À lire aussi

It Chapter Two – La conclusion du célèbre récit d’horreur

Un film qui n’a rien de vide

Les traducteurs : rebondissements et mystère garantis

Partager cette publication