Place à la série finale de la Coupe Stanley

Par Mathieu Rousseau

Chaque année, la populaire franchise de jeux vidéo EA Sports effectue une simulation afin de prédire le parcours des 30 formations dans la LNH et finalement, déterminer quelle équipe soulèvera la précieuse Coupe Stanley. Et comme si l’échange Subban – Weber n’avait pas assez fait jaser l’été dernier, la simulation nous a offert en finale un duel Canadiens vs. Predators, duquel les Predators sortaient victorieux en 6.

Le populaire jeu vidéo pourrait bien avoir vu juste puisque malgré l’élimination rapide des Canadiens, PK Subban et sa troupe auront la chance de soulever la Coupe, eux qui affronteront Sidney Crosby et les Penguins en finale.

Une première en finale pour Nashville

Après avoir éliminé les toujours dangereux Blackhawks de Chicago en seulement quatre petites parties, les Predators n’ont jamais cessé de regarder vers l’avant, remportant leurs deux séries suivantes en 6, contre les Blues et les Ducks respectivement. Il s’agira pour eux d’une première présence en finale de la Coupe Stanley depuis leur arrivée dans la grande ligue il y a de cela presque 20 ans.

Ce qui a permis à la formation du Tennessee de connaitre autant de succès lors de la saison et des séries éliminatoires, c’est sans aucun doute leur défensive pratiquement digne d’un match des étoiles. Leur top 4 composé de Josi, Ellis, Subban et Ekholm est probablement le meilleur à travers la ligue.

Crosby à la poursuite de Lemieux

La question que plusieurs se posent : Est-ce que les Crosby et Malkin parviendront à reproduire l’exploit des Lemieux et Jagr de 1990-91 et de 1991-92? À l’époque, les Penguins, avec le prolifique 66 à leur tête, avaient réussi à remporter la Coupe lors de deux saisons consécutives; un exploit de plus en plus rare depuis les multiples expansions dans la ligue. Depuis cette deuxième conquête, seuls les Red Wings de Detroit ont su répéter l’exploit en 1997 et 1998. Une troisième Coupe permettrait notamment à Sidney Crosby d’ancrer encore davantage son nom dans la légende.

Et les gagnants seront…

Si les Predators ont une défensive des plus impressionnantes, les Penguins ne sont pas à plaindre au niveau de l’attaque. Avec des Crosby, Malkin et Kessel pour mener la charge, les Josi et Subban en auront plein les bras. Cette situation rend la prédiction assez difficile, surtout considérant que les deux gardiens, Pekka Rinne et Matthew Murray, jouent du très bon hockey devant leur filet. Nous devrions avoir droit à des affrontements très excitants et au final, l’équipe gagnante sera celle dont les joueurs clés auront su élever leur jeu d’un cran.

En terminant, nous sommes plusieurs à être heureux de ne pas se retrouver dans les souliers de Marc Bergevin en ce moment parce que s’il fallait que PK soulève la Coupe Stanley l’année suivant son échange, parions que plusieurs partisans du Tricolore demanderont sa tête.


Crédit Photo © easport.com

Laisser une réponse