Portrait de Gabriel Couture : un finissant en Éducation physique et à la santé révolutionne, à sa façon, l’apprentissage de la bicyclette pour des jeunes de Sherbrooke

Crédit photo © René Marquis

Par Laurence Poulin

Alors que l’ont sort nos bicyclettes, planches à roulettes ou patins à roues alignées lors des belles journées d’été, un finissant de l’UdeS a révolutionné l’apprentissage du vélo pour des étudiants de Sherbrooke. C’est dans le cadre de son stage 4 à l’école Le Touret et du cours Élaboration de projet à l’UdeS que Gabriel Couture a pensé et élaboré son projet de vélo tandem bien spécial.

D’une idée à un projet réel

En discutant avec son professeur associé et en étudiant le milieu de l’école, Gabriel a eu l’idée de pouvoir faire apprendre le vélo à ses étudiants et étudiantes, de la manière la plus sécuritaire possible. Il s’était rendu compte qu’il s’y trouvait un nombre de vélos assez impressionnant et qu’au Touret, c’est l’activité la plus pratiquée par les étudiants et étudiantes. La raison première de cela est que c’est une des activités les plus facilement transposables par les jeunes une fois rendus à la maison.

Le fonctionnement

Le professeur, qui est assis derrière, contrôle la direction et le mécanisme de tir qui dirige le guidon, sans pousser afin d’avoir une solidité accrue, synonyme de sécurité. Il contrôle aussi les freins, est assis plus haut pour ne pas avoir la vue obstruée et l’étudiant est plus près du sol pour faciliter l’embarcation. L’étudiant ne peut pas avancer tant que le contrôle n’est pas actionné par une télécommande. Le professeur peut, une fois qu’il voit que l’étudiant s’améliore, lui donner de plus en plus de contrôle sur le vélo.

Ce vélo bien spécial a été conçu spécialement en pensant à la clientèle étudiante du Touret, soit des jeunes atteints de déficience moyenne à profonde. Cependant, dans une optique plus large, plusieurs clientèles pourraient prendre part à un tel vélo afin d’en faciliter l’apprentissage.

L’élaboration concrète

C’est en faisant aller son réseau de contacts qu’il s’est rendu compte qu’une collaboration avec des étudiants en génie mécanique du Cégep de Sherbrooke serait possible pour créer de toute pièce le vélo. Ainsi, c’est un projet à l’unisson avec Émile Corbeil et Philippe Plouffe, deux finissants des Techniques en génie mécanique qui a permis la fabrication de ce vélo unique. Il s’agit donc d’une création unique et novatrice, qui n’existe nulle part ailleurs.

Les deux étudiants ont donc, sous les recommandations de Gabriel en termes de sécurité, démonté et remis ensemble trois vélos en se fiant à un patron élaboré sur ordinateur. Ces trois vélos, ainsi qu’une pièce imaginée spécialement, ont donné un vélo tandem.

Ce projet n’a rien coûté étant donné qu’il s’agissait de récupération, qu’ils ont reçu l’aide de Peinture Deauville et qu’ils ont pu utiliser la machinerie du Cégep de Sherbrooke. Il s’agit bien évidemment d’une fierté pour eux en comparaison avec certains projets qui ont exigé beaucoup plus de financement. Également, une bourse que Gabriel a reçue de l’Université de Sherbrooke a contribué au bien du projet.

Pour la suite

Bien évidemment, le but est de rendre accessible un tel modèle de vélo au plus grand nombre de jeunes et donc c’est ce qui est dans la mire de Gabriel pour la suite de son projet. Également, concernant la pièce unique, un brevet est à confirmer, tout comme la recherche de financement pour rendre le tout réalisable.


Partager cette publication