Portrait de joueur: Alexandra Naisby, une athlète qui ne cesse de progresser !

Sport-Portraitdejoueur-VanessaRacine-29 oct-CreditphotoVertetOr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Vanessa Racine

La nageuse du Vert & Or Alexandra Naisby, 22 ans, connait de très bons résultats depuis quelques années. Voici le portrait de cette athlète qui est à surveiller prochainement.

Des résultats impressionnants qui s’enchainent

Débutons au début de l’année passée, pour ne nommer que quelques victoires. Tout d’abord, en janvier 2013, la nageuse a réalisé les meilleures performances de son équipe à la quatrième Coupe universitaire de natation. De plus, en avril 2013, l’étudiante-athlète en physiothérapie à l’Université de Sherbrooke a ensuite accédé à la finale B dans l’épreuve du 50 mètres brasse grâce à un chrono de 33,09 secondes, constituant un nouveau record personnel lors du Championnat des Canadiens seniors de natation en Colombie-Britannique. Aux 100 mètres et aux 200 mètres brasse, elle a également battu ses anciennes marques personnelles.

Ensuite, en janvier 2014, à la quatrième Coupe universitaire de natation du Réseau du sport étudiant québécois, les médailles de bronze remportées par cette athlète aux épreuves de 50 mètres et de 100 mètres brasse lui ont permis de monter sur deux podiums. Cette nageuse a réussi des chronos de 33,55 secondes et de 1 minute 11,60 secondes dans ces deux courses pour mériter ses médailles. En février 2014, Alexandra Naisby et Isabelle Chaput ont combiné leurs efforts au Championnat universitaire canadien de natation et ont fait tomber pas moins de six anciens records du Vert & Or, dont certains remontaient à la saison 1993-1994. Deux fois qualifiée en finale A au cours du championnat, Alexandra Naisby a inscrit trois de ses marques d’équipe soit lors du 100 mètres brasse soit lors du 200 mètres brasse et du 100 mètres libre. Nancy Gravel, l’ancienne étoile du Vert & Or dans les années 90, a donc vu son nom rayé du tableau des records du Vert & Or trois fois en quelques jours. Toutefois, sa performance réalisée dans la saison 1993-1994 aux 50 mètres brasse tient encore le coup pour l’instant, mais Alexandra Naisby risque de la faire tomber dans un proche avenir…

Finalement, en avril 2014, la Sherbrookoise a nagé avec brio lors du Championnat canadien. Elle a décroché la septième place aux 100 mètres brasse, un résultat à l'image de sa saison exceptionnelle. La nageuse s'est également taillé une place dans deux autres finales B, soit dans les épreuves du 50 mètres et du 200 mètres brasse. Elle a finalement pris la deuxième place aux 50 mètres et le troisième rang du 200 mètres. « C'est tout simplement sa meilleure saison. La petite nageuse inconnue qui se hisse au cinquième rang dans l'épreuve préliminaire du 100 mètres, puis au septième rang en finale, c'est assez fantastique. Les filles qui participent à ces compétitions sont de calibre international. Il y avait également deux Olympiennes. On peut dire qu'Alexandra a fait sa place », se réjouit David Li Fok Waï, entraîneur-chef pour l'équipe de natation du Vert & Or.

Une histoire de famille

Le jeune Jonathan Naisby, frère cadet d’Alexandra Naisby, vient lui aussi de se joindre à l’équipe de natation du Vert et Or depuis septembre 2014. Cet étudiant-athlète, dont le père est l'ex-Olympien Paul Naisby, connait quant à lui une progression fulgurante depuis quelques années, ce qui lui a notamment permis de participer à des compétitions internationales au cours des dernières années, dont les Pan-Pacific juniors à Hawaï. Cet étudiant en études politiques à l’Université de Sherbrooke a aussi été l’un des récipiendaires de la bourse commémorative Dr Jeno Tihanyi de Natation Canada. Il est maintenant considéré comme l’une des vedettes montantes en natation du Vert & Or et est suivi par le même entraîneur-chef que sa sœur, David Li Fok Waï.

Sport-portraitdejoueur-VanessaRacine-29 oct-CreditphotoVertetOr2

Partager cette publication