Le premier rite de passage au monde universitaire : MonPortail de l’Université de Sherbrooke

Par Sofie Lafrance

Chères nouvelles étudiantes, chers nouveaux étudiants, ce message d’intérêt public s’adresse à vous.

Peut-être aurez-vous déjà eu l’occasion de l’expérimenter seuls, dans le confort de votre foyer, le site MonPortail de l’UdeS. Je vous entendais vous exclamer au loin : « Voyons, maudit site de m****, c’est dont ben mal fait! » ou encore « Pourquoi c’est aussi compliqué prendre mes sapristi de courriels?! », ou bien « Je comprends riennnnn ». Sachez, confrères et consœurs, que vous n’êtes pas seuls à éprouver cette rancœur viscérale contre MonPortail, et que les raisons pour justifier l’inefficience de ce site sont… inexistantes.

Il y a trois ans, à mon arrivée à l’Université, ma naïveté voulait que le « monde des grands » soit plus beau, plus ingénieux et plus adapté; les étudiants à l’université ne viennent-ils pas de tous les milieux, de tous les horizons du monde et de toutes les tranches d’âge possibles? Mon retour à la terre ferme fut abrupt, au moment où j’ai dû apprivoiser ce site infernal. « Pourquoi n’y a-t-il pas juste un site Omnivox comme au cégep? », me demandais-je, « me semble que c’est beaucoup plus friendly user pour tout le monde? »

J’en avais des frissons dans le dos. MonPortail se démultipliait en plusieurs autres sites les plus désagréables les uns que les autres : Moodle, Genote, USherbrooke, et dorénavant Outlook pour la messagerie. Le tout entrecoupé de l’avis agressant nous indiquant que nous sommes redirigés vers un site différent, si par malheur nous avons oublié de décocher l’option « Prévenez-moi avant d’accéder à d’autres services ».

À mon premier cours de méthodologie universitaire, j’ai tourné de l’œil. « Je n’ai pas traversé le pire… », me murmurais-je doucement. Eh oui, c’est à partir de MonPortail que vous aurez accès aux Banques de données, aux inventaires des bibliothèques de l’Université et à plusieurs autres services essentiels. C’est un mal nécessaire, comme ils disent.

Mais ne soyez pas en reste, MonPortail, tel un féroce animal sauvage, s’apprivoise et s’adoucit avec le temps. Il sait nous apprendre plusieurs vertus, comme la patience, la patience… et la patience. Il est également un excellent exemple de site web à ne jamais reproduire pour tous nos étudiants en informatique. C’est toute une leçon de partage et de dignité qu’il nous lègue. Au final, je tiens tout de même à vous souhaiter à toutes et à tous bon courage!

Signé : Une étudiante expérimentée qui compatit.


Crédit photo © USherbrooke.ca

Partager cette publication