Une première Coupe du monde qui promet!

Par Mathieu Fontaine

Alors que la plupart des joueurs de la Ligue nationale de hockey s’apprêtent à se diriger vers le camp d’entraînement de leurs équipes respectives, les meilleurs d’entre eux rejoindront leur équipe nationale en vue de disputer la toute première Coupe du monde de hockey qui se déroulera du 8 septembre au 1er octobre du côté de Toronto. Avec l’arrivée d’un tout nouveau système et la présence des meilleurs joueurs au monde, celle-ci promet d’être haute en rebondissements!

Une toute nouvelle formule

Alors que certains avancent que la LNH pourrait boycotter les prochains Jeux olympiques d’hiver de 2018, cette toute nouvelle compétition se veut être celle au calibre le plus élevé prévu pour les prochaines années. En effet, les prochaines olympiades auront lieu du côté de Pyeongchang, en Corée du Sud, ce qui nuirait au calendrier de la Ligue nationale, particulièrement en raison du décalage horaire et des nombreux déplacements.

La ligue nationale ainsi que l’association des joueurs ont donc décidé de créer un tout nouvel événement qui regroupera les huit plus grandes puissances mondiales de hockey sur glace. Six équipes représenteront leur pays, soit le Canada, les États-Unis, la Suède, la Finlande, la Russie et la République tchèque. Les deux formations qui compléteront le tournoi sont, pour moi, les plus intrigantes. En effet, elles regrouperont des joueurs d’âges et de pays différents. Tout d’abord, il y aura l’équipe nord-américaine des 23 ans et moins. Des joueurs tels que Connor McDavid, Jack Eichel et Shayne Gostisbehere risquent d’être spectaculaires, même dans un calibre de jeu aussi élevé. Ensuite, la dernière formation sera représentée par des joueurs provenant de tous les autres pays d’Europe comme la Suisse, la Slovaquie et plusieurs autres. Les leaders de cette équipe seront Anze Kopitar, Zdeno Chara et Roman Josi. En amenant des équipes comme ces dernières, on assure un spectacle de qualité dans un tournoi plus que paritaire.

Mes prédictions

Parce que c’est toujours plaisant de se mouiller avant les grands événements sportifs et aussi parce que c’est toujours trop facile de dire « Je vous l’avais dit! » après coup, j’ai décidé de vous livrer mes prévisions. Voici donc mes quatre prédictions en vue de la Coupe du monde 2016 de hockey :

  1. Équipe nord-américaine U23

Cette équipe n’a rien à perdre. Les jeunes joueurs voudront en mettre plein la vue et prouver au monde entier qu’ils sont en mesure de compétitionner contre les plus grandes puissances. Vitesse, agilité et vision du jeu seront sans aucun doute les plus grands atouts de cette formation. Appuyée par le gardien Matt Murray qui vient tout juste de remporter sa première coupe Stanley, cette équipe fera, selon moi, un bon bout de chemin dans ce tournoi.

  1. Équipe Suède

Depuis déjà une vingtaine d’années, les équipes suédoises sont toujours aussi menaçantes. Les Suédois compteront sur une attaque intelligente et explosive en plus de compter sur l’une des trois meilleures défensives du tournoi menée par Erik Karlsson. Le tout sera appuyé par la présence d’un gardien hors pair Henrik Lundqvist. Ces éléments mèneront très certainement la Suède jusqu’à la ronde des médailles. Même si je leur prédis le bronze, ne soyez pas surpris si cette équipe accède à la finale, où elle pourrait brouiller les cartes.

  1. Équipe États-Unis

Qui ne rêverait pas de revoir une finale Canada-États-Unis? Avec une équipe pouvant rivaliser du côté de la robustesse et de la vitesse avec les meilleures équipes mondiales, les Américains devraient être en mesure de se tailler une place jusqu’en finale. Des attaquants tels que Patrick Kane et Joe Pavelski animeront l’attaque devant une bonne brigade défensive et l’excellent gardien de but Jonathan Quick.

  1. Équipe Canada

Comment passer par-dessus l’équipe canadienne? Elle a littéralement dominé la scène mondiale au cours des dix dernières années en remportant les Jeux olympiques de Sotchi en 2010 et ceux de Vancouver en 2014. En plus d’avoir beaucoup de profondeur, les Canadiens compteront sur les meilleurs joueurs à chaque position : Sidney Crosby en attaque, Drew Doughty et Shea Weber en défensive et finalement, Carey Price devant le filet. La seule équipe qui pourrait les battre, c’est la leur.

Bref, que vous soyez un amateur de hockey ou non, la Coupe du monde 2016 saura plaire à tous les amateurs. Elle soulèvera les passions pendant tout le mois de septembre, ce qui coïncidera avec les débuts des activités de la LNH, le 12 octobre prochain. Un match du tournoi sera d’ailleurs présenté au tout nouveau Centre Vidéotron, à Québec. Bon tournoi!


Crédit photo © Canadiens de Montréal

Pour lire l'éditorial du chef de pupitre Sports, Mathieu Fontaine, cliquez ici!

Partager cette publication