Première édition de la Fête du vélo: attache ton casque, ça va rouler!

Par Judith Doré Morin

Avis aux cyclistes, d'expérience ou du dimanche, de route ou de montagne. Des membres de la communauté universitaire vous donne rendez-vous au parc Jacques-Cartier le 23 septembre prochain, de 11 h à 16 h. Beau temps, mauvais temps, la première édition de la Fête du vélo permettra à l'ensemble de la population sherbrookoise de se réunir et d'échanger sur la thématique du cyclisme.

La Fête du vélo, c'est l'occasion de profiter d'un dîner barbecue à prix modique, de tester les nouveaux produits offerts par les détaillants et de rencontrer des individus passionnés par le transport actif. D'ailleurs, l'utilisation de la bicyclette pour se rendre à l'évènement est fortement encouragée.

De tout, pour les petites et les grandes roues

Le comité organisateur propose une panoplie d'activités, autant pour les enfants et que les adultes. L'atelier «Décore ton casque» ainsi que le kiosque de maquillage permettront aux plus jeunes d'exprimer leur créativité. Un service de sérigraphie, à contribution volontaire, offrira la possibilité aux participants et aux participantes d'afficher leur amour du vélo sur leur chandail ou leur sac de coton préféré.

Le public sera invité à mettre ses connaissances à l'épreuve en ce qui a trait à la sécurité et au Code de la route à vélo. Clubs, groupes divers et magasins œuvrant pour la communauté cycliste sherbrookoise tiendront des kiosques pour renseigner la population ainsi que pour proposer l'essai de vélos et autres produits indispensables.

Rouler sur le vert

Au Québec, le transport constitue la principale source des émissions de gaz à effet de serre d'origine anthropique. Alors que les promesses d'électrification des véhicules et de gratuité des transports en commun envahissent les médias, le transport actif semble quant à lui être ignoré. Pourtant, que ce soit la marche, le vélo ou les patins à roulettes, le transport actif constitue le moyen de se déplacer ayant le moins d'impact sur l'environnement.

Les moyens de transport actifs permettent d'aérer le corps et l'esprit, tout en dépensant de l'énergie et en profitant des paysages urbains. Les infrastructures cyclables requièrent moins d'espace et de ressources que les voies destinées aux véhicules motorisés. Elles permettent également d'augmenter la sécurité des personnes se déplaçant activement, les accidents étant fréquents lorsqu'aucun espace ne leur est réservé sur les routes.

Un évènement écoresponsable

Plusieurs démarches ont été entreprises par le comité organisateur afin de rendre cette première édition de la Fête du vélo un évènement écoresponsable. Outre l'invitation à se rendre au parc en utilisant sa bicyclette, le comité convie également la population à apporter ses contenants réutilisables pour la nourriture et les rafraîchissements. De la vaisselle compostable sera également mise à la disposition des participantes et des participants qui désireront manger un hamburger ou un hot-dog végétarien cuit sur place.  

Du côté de l'organisation de l'évènement, le réemploi a été privilégié, lorsque possible, au lieu d'acheter du nouveau matériel, notamment pour les pancartes et les banderoles de la fête. Les organisations partenaires limiteront leur utilisation de biens à usage unique afin de réduire la production de matières résiduelles sur le site.

Ainsi donc, il apparaît que cette première édition de la fête du vélo sera un succès. Le comité organisateur souhaite d'ailleurs que cet évènement dédié au cyclisme urbain devienne un évènement récurrent. Ceux et celles intéressés à s'impliquer bénévolement lors de cette journée peuvent écrire à lafeteduvelo@gmail.com.


Crédit Photo @ La Déraille, Fête du Vélo

Partager cette publication

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.