Par Gabrielle Beaudry

Tu avais envisagé de faire une myriade d’activités pendant le temps des Fêtes : skier, créer des tasses quétaines au Café Céramique, préparer des biscuits pour le père Noël, jouer aux Colons de Catane… Or, la vie étant ce qu’elle est, tu as plutôt englouti goulûment une bonne dizaine de séries télévisées, toutes plus américaines les unes que les autres. Alors en cette nouvelle année, je te propose d’allier l’utile à l’agréable, en procrastinant tout en faisant bénéficier notre culture télévisée québécoise. Voici donc une liste de séries québécoises à visionner, sans culpabilité, au cours de ta session d’hiver. 

Ruptures
La première saison réalisée par Mariloup Wolfe et parue en 2015 aux ondes de Radio-Canada avait connu un franc succès. Pour cause d’horaire trop chargé, François Bouvier (Paul à Québec) a pris le relais pour la deuxième saison qui a débuté le 9 janvier. Cette série nous fait découvrir les coulisses du quotidien tumultueux d’une avocate en droit de la famille jouée par l’excellente Mélissa Désormeaux-Poulin. Elle est librement inspirée de la carrière de la célèbre avocate Suzanne Pringle, qui a notamment défendu Éric dans l’affaire Éric contre Lola.

Les lundis 20 h à Radio-Canada ou en rattrapage sur tou.tv

District 31
Mon coup de cœur personnel de l’automne 2016. Cette série prend lieu dans un poste de quartier de Montréal et nous fait plonger dans la vie de sergents-détectives du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). À mille lieues des rebondissements incessants de 19-2, l’émission nous fait découvrir la dynamique interne du SPVM grâce aux interactions des différents acteurs qui gravitent autour de celle-ci : patrouilleurs, détectives, journalistes, procureurs, etc. Cambriolages, enlèvements, meurtres, violence familiale, crimes sexuels et règlements de compte sont au buffet télévisé. Et que dire de cette histoire d’amour, qui n’en est pas encore vraiment une, entre deux détectives : Nadine (Magalie Lépine-Blondeau) et Patrick (Vincent-Guillaume Otis)… Bref, l’attente du prochain épisode est parfois très difficile à supporter. On en veut toujours plus!

Du lundi au jeudi 19 h à Radio-Canada ou en rattrapage sur tou.tv

Unité 9
Un classique depuis maintenant plusieurs saisons à Radio-Canada. J’avais un peu perdu espoir en cette série pour cause de monotonie et de manque de nouvelles intrigues. Or, les épisodes de l’automne dernier m’ont redonné foi en l’imagination de Fabienne Larouche, véritable Shonda Rhimes québécoise. De nouveaux personnages feront une entrée remarquée cet hiver et des secrets bien enfouis seront également déterrés. Il semblerait que Fabienne n’ait effectivement pas dit son dernier mot. À suivre…

Les mardis 20 h à Radio-Canada ou en rattrapage sur tou.tv

Bref, à vos télécommandes et ordinateurs chers étudiants, les séries québécoises vous attendent impatiemment et n’ont rien à envier à celles de nos voisins du sud.


Crédit photo © Radio Canada

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *