Quelques trucs pour mieux s’intégrer au milieu universitaire

Par Martine Dallaire

À la rentrée, certains d’entre nous arrivent dans un tout nouvel univers : nouvel établissement d’enseignement, nouvelle région, nouveau programme, retour aux études. Bref, des changements majeurs s’opèrent dans notre quotidien et avec eux, le défi de nouer de nouvelles relations. Si plusieurs n’éprouvent aucune difficulté à entrer en relation avec les autres et à se faire de nouveaux amis, il en est tout autrement pour d’autres qui parfois, en raison de leur timidité hésitent à aller vers les autres. Il existe pourtant plusieurs astuces pour rencontrer des gens intéressants et pour, pourquoi pas, nouer des amitiés durables.

Certains éprouvent réellement la crainte de ne rencontrer personne et de ce fait, s’isolent lorsque confrontés à de nouvelles situations. Pourtant, il existe de nombreuses occasions de faire des rencontres au sein de la communauté universitaire. Suffit d’en essayer plusieurs pour trouver ce qui nous convient le mieux et maximiser ses chances de succès.

Participez aux journées d’intégration

Autrefois connues sous le nom d’initiations, les journées d’intégration sont fort différentes de celles-ci qui ont reçu une bien mauvaise presse par le passé. C’est pourquoi l’Université de Sherbrooke a adopté une politique destinée à éviter que des situations malencontreuses ne se produisent. Les activités d’intégrations ont pour but de favoriser l’intégration des nouvelles étudiantes et des nouveaux étudiants et de permettre une meilleure connaissance du campus, de la faculté, du département, des services et des membres de son groupe d’appartenance. Aucune activité portant atteinte à la santé, sécurité ou dignité n’y est permise. Nous vous encourageons à vous y rendre, puisque c’est à ce moment que vous pourrez rencontrer le plus grand nombre de vos consœurs et confrères de classe. Grâce aux activités interactives qui y ont cours, vous aurez non seulement la chance de rencontrer des gens de la même cohorte que vous, mais aussi, des étudiants qui sont déjà passés par là et qui peuvent s’avérer une mine de ressources en cas de besoin.

Inscrivez-vous à différents types d’activités

Il est possible de s’inscrire à de nombreuses activités sur le campus ou en dehors de celui-ci. Les facultés organisent régulièrement des activités où il est possible de fraterniser avec des personnes qui sont passionnées par le même domaine d’études, mais on peut aussi se découvrir, lors de ces événements, d’autres atomes crochus. C’est pourquoi les 5 à 7, épluchettes de blé d’Inde, rallyes, débats, concerts en plein air, festivals et party tailgate du Vert & Or font partie des événements à ne pas négliger.

Outre ce genre d’activités, le Centre sportif permet aussi de faire de belles rencontres. Qu’il s’agisse de s’entraîner individuellement ou de faire partie d’une équipe, voire même s’inscrire à des séances d’entraînement, il y a fort à parier que vous rencontrerez des sportifs aussi passionnés que vous. Les arts et la musique font également partie des occasions de partager avec les autres. Joignez la chorale ou un groupe de musiciens ou vérifiez si des ateliers d’arts ou de théâtre vous permettraient de vous faire de nouveaux amis.

Impliquez-vous

Faire partie d’un regroupement étudiant est une excellente manière de développer des amitiés. Joindre les rangs du regroupement de votre faculté vous permettra de faire connaissance avec des personnes partageant vos intérêts, alors que joindre ceux de la FEUS ou du REMDUS élargira votre cercle d’amis au-delà de ceux qui étudient dans votre domaine. D’autres regroupements ou clubs étudiants offrent aussi de bonnes occasions de rencontres. Qu’il s’agisse d’un regroupement lié à votre appartenance culturelle, politique, club plein air, photo, environnement, les choix sont multiples. D’ailleurs, nous vous invitions à consulter la liste des regroupements étudiants au usherbrooke.ca/etudiants/vie-etudiante/associations-etudiantes.

Si vous aimez la communication, la radio étudiante CFAK ainsi que votre journal Le Collectif, vous attendent à bras ouverts pour partager cette passion, mais votre implication vous amènera en plus à côtoyer des gens de tous horizons dont vous pourrez potentiellement joindre le cercle d’amis.

Faites-vous parrainer

Certaines facultés et associations d’étudiants internationaux ont mis en place un système de parrainage. Le projet consiste en une série de rencontres régulières entre les deux participants partageant soit le même domaine d’études, soit leur condition de nouvel arrivant. Que ce soit pour des discussions, des activités sportives ou culturelles, ou pour réaliser les étapes par lesquelles les nouveaux étudiants doivent passer, le parrainage propose des rencontres régulières permettant aux nouveaux venus de mieux s’intégrer. La fréquence des rencontres est planifiée par le parrain et son filleul qui décident eux-mêmes des activités projetées : sport, magasinage, visite de la ville ou du campus, voire même cuisine, font partie des activités suggérées par la section du site parrainage de l’UdeS, mais le choix demeure à la discrétion des participants.

Occupez un emploi à temps partiel

Ce conseil peut paraître paradoxal, mais fonctionne pour plusieurs. En occupant un emploi à temps partiel, on a aussi de bonnes chances de rencontrer des gens qui partagent les mêmes intérêts que nous et qui, en plus de nous aider à réussir en devenant de bons collègues, pourront certainement être aussi de bons amis.

Ne soyez plus en retard à vos cours

Ce conseil s'adresse aux retardataires chroniques, qui arrivent systématiquement en retard ou pile à l'heure aux cours. Si c'est votre cas et que vous avez du mal à vous faire des amis, c'est peut-être parce que la première situation favorise hélas la seconde. Le moment le plus propice pour se faire des amis, cela peut certes être après le cours, où l'on va discuter de ce qui vient d'être dit avec ses camarades de classe, mais c'est aussi et peut-être même surtout avant : venez donc un peu avant les cours, 15 ou 30 minutes plus tôt, et profitez de ce moment pour nouer des amitiés.

Branchez-vous sur les réseaux sociaux

Plusieurs groupes d’étudiants possèdent une page sur différents réseaux sociaux. Suivez-les pour en apprendre davantage sur leurs projets. Cela vous permettra de prévoir vos occasions de sorties et même, de vous impliquer dans l’organisation desdits projets. Vous constaterez que l’UdeS s’avère un milieu dynamique au sein duquel vous ne manquerez pas d’opportunités.


Crédit Photo @ Cathie Lacasse-Pelletier

Partager cette publication