Quand les raisons de suivre nos glorieux se font moins plus rares

Par Sébastien Binet

Après un début de saison incroyable, les Canadiens de Montréal éprouvent maintenant beaucoup de difficulté à connaître des matchs de qualité. Tellement qu’on en vient à nous demander pourquoi les gens restent encore fidèles au bleu-blanc-rouge et qu’ils n’abandonnent tout simplement pas jusqu’à l’automne prochain. Nous avons donc déniché deux bonnes raisons qui pourront vous convaincre que regarder les joueurs de la Sainte-Flanelle n’est en rien inutile.

Tout d’abord, avec les blessures qui touchent en ce moment la formation de Montréal, il n’aura jamais été aussi facile de jeter un œil sur le développement des jeunes. L’équipe est tellement décimée par les blessures que les partisans doivent regarder leur alignement deux fois pour être certains qu’ils ne regardent pas un match des Ice Caps de St. John’s. Faisons place à la jeunesse de demain!

La deuxième est fort simple : les partisans du Canadiens sont tout simplement les meilleurs. Que l’équipe performe ou non, les partisans sont et seront toujours derrière leur équipe favorite. Dans l’adversité comme dans les moments réjouissants, ils continueront de prendre pour leurs favoris et pourront se dire qu’ils étaient présents quand cela comptait, quand c’était le plus dur. Être un fan, ce n’est pas simplement dans les moments les plus roses, c’est en permanence. Regarder son équipe connaître des déboires, c’est aussi espérer qu’elle réussira à se relever. Si les joueurs n’ont pas encore abandonné, c’est parce qu’ils savent que les chances sont là et qu’ils ne peuvent pas laisser tomber leurs supporteurs. Le Canadiens n’est pas éliminé, mais les Montréalais sont trop fiers pour abandonner et ils n’en demandent pas moins de leurs joueurs préférés. Seul l’avenir nous dira maintenant si nos glorieux danseront au printemps.


Partager cette publication