Record après record aux championnats universitaires canadiens de natation

Par Émilie Lalonde

Toute la fin de semaine, du 24 au 26 février, se tenaient les championnats universitaires canadiens – un féminin et un masculin – de natation à l’Université de Sherbrooke. Les athlètes de plus d’une vingtaine d’institutions des quatre coins du pays se sont affrontés pour accéder au podium. Les émotions étaient fortes sur le bord de la piscine! 

Première journée

Dès le vendredi, la compétition était féroce, il faut l’avouer! Six records U SPORTS ont été battus dans cette même soirée, dont deux par la nageuse de l’Université de Montréal et olympienne Katerine Savard. Elle a d’ailleurs aidé son équipe à ajouter un troisième nouveau record à son tableau lors de l’épreuve des 4x100 m de relais libre. Les membres des Thunderbirds de l’Université de Colombie-Britannique, tant les hommes que les femmes, ont également brillé par leur prestation montant chaque fois sur le podium.

Deuxième jour

Le nombre de records U SPORTS a continué d’augmenter lors du deuxième soir de finales. Katerine Savard en a, une fois de plus, ajouté un au compteur de son équipe. Puis, ça a été au tour de Sandrine Mainville, également membre des Carabins et olympienne, de faire un temps exceptionnel. Impossible de passer sous le silence les performances de Kylie Masse de l’Université de Toronto et d’Erika Seltenreich-Hogson de la Colombie-Britannique. Ces cinq records U SPORTS n’étaient toutefois pas suffisants pour ce deuxième soir de compétition historique. Markus Thormeyer, de l’Université de Colombie-Britannique a fracassé un record canadien civil lors de ses 4x200 m libres. Le règne UBC se poursuivait!

Dernière journée

Lors de cette troisième soirée endiablée, les records ont continué de s’enchaîner et les Thunderbirds ont raflé toutes les récompenses. Personne n’était donc étonné quand l’équipe masculine et l’équipe féminine de la Colombie-Britannique ont remporté la coupe du championnat. Mention spéciale à l’équipe masculine du Vert & Or qui s’est classée treizième sur vingt-cinq.


Crédit photo ©  Émilie Lalonde

Laisser une réponse