Redécouvrir l’univers du conte à Sherbrooke

Par Thomas Goudreault

Bien que les gros festivals de la saison d’été soient terminés, plusieurs évènements tout aussi intéressants sont bientôt à venir dans notre région. Par exemple, du 12 au 22 octobre se déroulera à Sherbrooke le festival Les jours sont contés, un festival d’une longévité inégalée dans son milieu. L’évènement, présenté par l’organisme culturel La Maison des arts de la parole, offrira un peu partout dans la ville des spectacles originaux qui plongeront Sherbrooke dans l’univers du conte. Le Collectif s’est entretenu avec Audrey Bacon, chargée des communications de La Maison des arts de la parole.

Les jours sont contés fêtera son 25e anniversaire cette année et offrira encore une fois une programmation comptant plusieurs artistes de l’Estrie, du Québec et même de l’Europe! De plus, cette année, le festival présentera à trois reprises des spectacles jamais vus auparavant jumelant un artiste québécois à un artiste européen. Ainsi, l’évènement est une belle chance de voir des artistes d’ici et d’ailleurs dans un contexte unique et familial.

Un divertissement proche de tous

Selon Audrey, « le conte, c’est un divertissement qui se perd », bien qu’il soit un art en effervescence et qu’il place tout le monde dans un univers fantastique qui nous est familier. En effet, bien que l’on puisse parfois l’oublier et se sentir loin du conte, nous y sommes tous liés, de près ou de loin. Que nous lisions des livres, regardions des films ou nous remémorions les contes de notre enfance, ce sont toutes des histoires inspirées de près ou de loin des contes. Le conte est un art très humain et son univers est « une belle famille accueillante pour quiconque intéressé », comme le dit bien Audrey. Ainsi, le festival se veut être un évènement unique et chaleureux.

Une ambiance chaleureuse et conviviale

Tous les spectacles seront présentés dans de petites salles où le public se trouve près du conteur et de l’histoire dans une ambiance très intime. De plus, il y aura plusieurs 5@7 avec les artistes où tout le monde pourra échanger autour d’une bonne bière ou d’un café. Ils se tiendront aux cafés Kaapeh ou The Singing Goat, tous deux au centre-ville.

Finalement, le festival est ouvert à tous et offre des spectacles pour tous les âges et de tous les styles. Pour tous les spectacles à Sherbrooke il y a aussi des prix étudiants à 5 $ de moins que le prix régulier. Pour clôturer le festival, La Maison des arts de la parole a donné carte blanche à six artistes d’ici et d’ailleurs pour monter le spectacle final. De belles surprises sont garanties!

Toute la programmation se trouve sur le site officiel du festival :
maisondesartsdelaparole.com/lesjourssontcontes.


Crédit Photo © Ker'is/Noun Project

Partager cette publication

Laisser une réponse