Campus-Jessy-Kate Hornera-Relaxe-credit_www.topicsante.beRemises de projets, examens oraux, rencontres d’équipe… trop de devoirs, obligation de souper avec ses parents, activités parascolaires, remplacement au boulot, examens finaux… ça n’en finit plus!

Par Jessy-Kate Hornera

Notre univers étudiant peut parfois se montrer très exigeant, et l’anxiété fait partie intégrante de notre vie de jeunes adultes. Si le stress peut être un moteur positif pour performer dans notre vie de tous les jours, il peut aussi devenir le cauchemar de certains s’il est maladroitement pris en charge.

Des maux de tête aux troubles du sommeil, sans oublier la fatigue persistante ou un manque de concentration, le stress représente d’abord un ensemble de réactions de notre corps face à une situation déstabilisante, et ses conséquences peuvent avoir un impact considérable sur notre santé mentale et physique.

Si nous vivons chacun notre stress différemment, voici néanmoins quelques gestes concrets à adapter à votre quotidien pour parvenir à surmonter ces périodes de nervosité accrue.

1) À vos agendas! : Mettez toutes les chances de votre côté en inscrivant vos remises de travaux, examens et oraux à l’horaire, de sorte que vous puissiez avoir une vue d’ensemble sur vos semaines à venir. N’ayez pas peur de vous donner un code de couleur et de noter toutes les activités sociales ou professionnelles qui pourraient vous amputer quelques fins de semaine d’étude.

2) Bloquez DEUX plages spécifiques à votre horaire : Votre première plage hebdomadaire devrait être en début de semaine, afin de faire le point sur vos tâches complétées et de déterminer vos nouveaux objectifs. Votre seconde plage devrait être réservée à votre étude et vos devoirs, et ce, chaque semaine. Tâchez de reporter cette journée le moins possible.

3) Faites-vous une LONGUE liste de tâches hebdomadaires : Très longue! Inscrivez-y les remises de travaux et examens du mois, sans oublier les petites tâches quotidiennes qui vous paraissent dérisoires. Surlignez vos priorités. Vous aurez la satisfaction de rayer des éléments sur votre liste à mesure que la semaine avance. Si vous êtes en période moins stressante, vous aurez le loisir de choisir les tâches les plus intéressantes et de prendre de l’avance. Lors de votre rendez-vous du lundi matin, reportez sur une nouvelle liste les éléments qui n’ont pas été complétés.

4) Apprenez à dire NON : Ne pas savoir dire non est un problème partagé par plusieurs, car nous aimerions faire plaisir à tout le monde. En période d’examens ou de rush scolaire, si vous devez regarder votre agenda pour savoir si vous êtes disponible pour quoi que ce soit, c’est le signe que vous devriez dire non. Pratiquez-vous à le faire à l’occasion, en sachant reconnaître vos priorités.

5) ANNULEZ TOUT! (en cas de besoin) : La principale cause de stress est le manque de gestion des priorités. En dernier recours, si vous ne savez plus où donner de la tête, prenez le temps de mettre un ordre dans vos tâches. Concentrez-vous sur votre première échéance, et annulez tout ce qui vient entraver votre travail productif. Faites-le pour vous. Vous arriverez à calmer ce sentiment d’urgence en vous concentrant sur chacun des problèmes, un à la fois.

6) Gâtez-vous un peu : Offrez-vous un système de récompense, seulement si vous avez atteint l’objectif que vous vous étiez fixé en début de journée. Allez au cinéma! Payez-vous une bonne bière. Vous profiterez encore plus de ce moment de détente en ayant le stress d’un gros travail terminé derrière vous, et ce, même si vous vous sentez un peu coupable de vous offrir une sortie en rush de fin de session. Vous sortirez oxygéné!

Votre attitude face à une situation de stress influence énormément votre état physique ou mental. La meilleure façon de gérer positivement le stress demeure la planification efficiente de vos activités, tout en sachant reconnaître vos priorités.

Partager cette publication