Retour sur le Salon du livre de l’Estrie

Par Jordane Boisvert

Une bibliothèque immense ou encore un coin lecture rempli de coussins ou bien des sofas douillets. Chaque lecteur et lectrice assidus ont leur espace de rêve où s’asseoir et savourer chaque mot qui couvre les pages de leur livre. Un préféré, peut-être? Difficile à dire lorsque la bibliothèque est pleine! Pour remplir ces étagères, quoi de mieux qu’un tour au Salon du livre de l’Estrie! En fait, ce sont un peu plus de 16 000 personnes qui se sont rendues au Centre de foire de Sherbrooke pour ajouter un ou plusieurs livres à leur collection.

Une autre année réussie pour le Salon du livre

C’est sous la présidence d’honneur de Normand Baillargeon qu’a débuté le jeudi 11 octobre dernier le Salon du livre de l’Estrie qui en était à sa 40e édition sous le thème J’aime mon salon. L’événement prenait place, encore une fois, au Centre de foires de Sherbrooke.

Ce fut un peu plus de 16 000 visiteurs qui se sont présentés au Salon. À ce nombre, nous pouvons également ajouter les participantes et les participants rejoints par la Virée au Centro, dans les écoles, les CPE et les bibliothèques. Cela fait monter ce nombre à près de 20 000 personnes! Une annonce qui vient combler l’équipe, mais également les nombreux partenaires, auteurs et maisons d’édition qui étaient au rendez-vous!

Une maison d’édition montréalaise à l’honneur

Cette année, c’est la maison d’édition Mémoire d’encrier qui était également à l’honneur. Quoi de mieux pour fêter leurs 15 ans d’existence! Comme mentionné dans la programmation, il s’agit d’un « lieu carrefour [qui] publie de la fiction – roman, récit, nouvelle -, de la poésie, des essais, des chroniques. »

Des activités et des sujets pour tous

Plusieurs activités étaient au menu de la programmation. Des rencontres d’auteurs, des conférences et des activités pour les plus jeunes telles que la BD3D, la BD québécoise en réalité virtuelle!

Plusieurs activités se déroulaient au Centre de Foires de Sherbrooke, mais plusieurs autres avaient lieu à divers endroits dans le cadre de La Virée. Il y a eu, entre autres, La petite boîte noire, Le Tremplin ou encore le Centre culturel de l’Université de Sherbrooke.

Un monde unique

Chaque individu trouve son bonheur dans quelque chose qui lui tient à cœur. Pour plusieurs, l’univers du livre est une source de bien-être ou encore de divertissement. Le Salon du livre de l’Estrie est un événement qui ravit les adeptes et en fait de nouveaux grâce aux divers stands et aux nombreuses activités pour les plus jeunes. Une chose est certaine, dès la fermeture du Salon, plusieurs sont déjà prêts pour celui de 2019!


Crédit Photo @ Radio-Canada

Partager cette publication

Laisser une réponse