La saison des marchés est commencée!

Par Andrée-Anne Roy

Se promener dans un marché local, c’est comme favoriser tous ses sens d’un seul coup. Les odeurs se marient au balbutiement des gens tandis que les textures et les goûts s’entrecroisent entre nos mains et notre bouche. J’appelle plutôt ça des marchés de saveurs. On s’abandonne devant ce spectacle de couleurs. Rien de plus savoureux que des fruits et légumes frais et souvent pour un prix moindre que celui en épicerie. 

L’Estrie regorge de différents marchés extérieurs, dont ceux de Lennox et du Lac-Mégantic. Le fait de pouvoir choisir ses produits frais un à un est un plus selon moi. Si la cuisine n’est pas notre fort, le fait de prendre part à ses achats de la sorte engage davantage dans la confection d’un repas dont on pourra être fier tout en connaissant la provenance de ce qui se trouve dans notre assiette.

À Sherbrooke, il est possible de visiter le Marché de la Gare. C’était vendredi dernier, le 17 juin, que celui-ci ouvrait ses portes pour le plaisir gustatif de tous. Si quatre commerçants s’y retrouvent à l’année, c’est le marché extérieur qui proposera des aliments frais du vendredi au dimanche jusqu’à la fin octobre. Une nouvelle formule sera proposée cet été : les 4@7 gourmands. Les vendredis de 16 h à 19 h, il sera possible de déguster des produits, d’assister à des démonstrations culinaires, le tout avec musique d’ambiance. Les marchés publics sont un bon moyen d’encourager les producteurs d’ici tout en découvrant de petites merveilles locales.  En plus, le Marché de la Gare vous permettra de profiter du soleil grâce à son emplacement au lac de Nations.

Cet été, on connaitra également le retour du train touristique d’Orford qui fera chaque voyage un arrêt au Marché de la Gare afin de stimuler le tourisme de la ville. On dit bien « retour » puisque celui-ci avait été mis sur pied il y a plusieurs années, et c’était vu retirer pendant deux ans. Cela permettra de faire connaitre Sherbrooke le temps d’une escale d’une trentaine de minutes. C’est dans le cadre du programme Imaginez quarante-huit heures de Destination Sherbrooke que la réouverture du train aura lieu. Le tout a pour but de découvrir ou de redécouvrir la ville de Sherbrooke en seulement deux jours. Après tout, Sherbrooke, c’est 126 km de pistes cyclables, 308 restaurants, 366 kilomètres carrés de nature urbaine et 154 700 citoyens tels que nous l’indique gentiment Destination Sherbrooke.

Cet été, visiter Sherbrooke en touriste, c’est la meilleure manière de bien connaitre sa ville.


Pour accéder à l'éditorial de notre rédactrice en chef Andrée-Anne Roy, cliquez ici!

Crédit photo © Gabrielle Gauthier

Partager cette publication