Salon automobile de Sherbrooke : une quatrième édition à la hauteur!

Par Esther Cléry

La Ville de Sherbrooke place la barre haute pour cette quatrième édition du Salon Automobile, qui a eu lieu le premier weekend de février, et comble chaque recoin du Centre de Foires. On y retrouve toutes sortes de véhicules, dont un grand nombre de pick-up, VUS et grandes berlines. Mais la ville n’a pas seulement misé sur les véhicules tendances! Elle a également laissé place à quelques perles rares, que cet article vous fera découvrir.

Le salon se divisait en cinq zones. La première étant la zone Vedettes, on y retrouvait Louelavie, société de location de véhicules de prestiges, qui est arrivée avec cinq supersportives modernes, telles que la Lamborghini Huracán Performante, qui passe difficilement inaperçu sous sa peinture verte Mantis et la Ferrari 458 Italia avec son élégante robe blanc nacré.

Un autre stand rassemblait des voitures peu communes et plus rares que les précédentes. Il s’agissait de l’Association des Voitures Anciennes et Sport de l’Estrie, qui nous ont ravis de leur présence en dévoilant trois modèles d’anciennes américaines, dont une fabuleuse AMC Rebel « The Machine » de 1970, produite à seulement 1000 exemplaires.

À l’intérieur de la zone « Performance », nous avons découvert un préparateur automobile, « LaChute Performance », spécialisé dans l’amélioration de Subaru, qui nous a dévoilé une Impreza de 700 chevaux, conçue pour la piste. La société propose des préparations homologuées pour votre véhicule ainsi que des pièces de personnalisation à l’achat.

Une zone « Écologique » était évidemment présente et elle mettait de l’avant les accessoires pour véhicules électriques. Cette nouvelle technologie, qui se développe à grande vitesse, veut que chaque marque possède un véhicule pour effectuer des essais routiers et fasse découvrir le monde de la « zéro émission » aux potentiels clients.

L’ambiance festive a permis de réunir passionnés, familles et un public de tous âges. Pour l’occasion, nous avons pu croiser les véritables vedettes de ce salon, dont plusieurs mascottes, comme Bibendum ou encore Batman et sa Batmobile, ainsi que les deux chroniqueurs du magazine automobile Propulsion, Jacques Deshaies et Antoine Joubert, pour une séance de dédicaces. Une zone familiale a aussi été installée pour les plus jeunes, mais aussi pour les adultes. On y trouvait une station de jeux en réalité virtuelle, une Xbox avec des jeux de courses, ainsi qu’une grande piste de voitures téléguidées.

L’organisation s’est réellement dévouée à réunir un public mixte. Les activités et les marques étaient nombreuses. Chaque année, le Salon Automobile réunit un peu plus de monde et de nouveautés. Si vous n’avez pas eu l’occasion d’y assister cette année, rendez-vous l’année prochaine à la même adresse pour la cinquième édition !


Crédit Photo @ Radio-Canada

Partager cette publication

Laisser une réponse