Depuis 2008, le Syndicat des auxiliaires de recherche et d’enseignement de l’Université de Sherbrooke (SAREUS) représente plus de 1500 membres présents dans toutes les facultés de l’Université de Sherbrooke.

Ces membres, employés à titre d’auxiliaires, contribuent, session après session, à la vie académique et intellectuelle des campus. L’équipe du SAREUS, composée d’un comité exécutif et d’un conseil syndical, travaille de façon déterminée à mener un syndicat fort et représentatif de ses membres.

Missions

Le Syndicat a pour but l’étude, la protection et le développement des intérêts et des droits professionnels, socio-économiques, culturels et politiques de ses membres et des travailleuses et travailleurs en général. Le Syndicat fait aussi la promotion des valeurs de solidarité sociale, d’équité, de tolérance et de partage afin de construire une société plus juste, absente de discrimination, de violence, d’oppression et d’exploitation. Cette société doit permettre le plein épanouissement de chacun et chacune, ainsi que le respect de l’environnement. Le Syndicat affirme aussi que la mission première d’une université doit demeurer la transmission et le développement des connaissances afin qu’elle puisse contribuer à l’atteinte des objectifs cités ci-haut.

Vers une nouvelle convention collective…

À l’été 2016 était mis sur pied un comité de négociation – constitué de déléguées et délégués et de membres du comité exécutif – en vue de réviser la convention collective négociée en 2014 et d’élaborer un cahier de revendications pour le début des négociations. Le cahier fut élaboré à la suite de diverses consultations auprès des membres, notamment par voie de sondage et lors des instances (assemblée générale et conseil syndical). La convention collective étant venue à échéance en mars 2017, le comité a déposé son cahier de revendications à l’employeur au mois d’avril, marquant ainsi le début officiel des négociations. À ce jour, quatre des sept membres du comité de négociation se relaient lors des rencontres avec l’employeur afin d’obtenir des gains en regard aux demandes formulées par les membres. La session d’automne marquera probablement un point tournant pour les négociations. L’implication des membres (la vôtre!) est donc cruciale à ce stade.

Le comité exécutif vous invite à être à l’affut des prochaines instances et activités de mobilisation afin d’en savoir plus sur ces obstacles et de partager votre opinion au sujet des positions et stratégies à adopter.

Laisser une réponse