Par Christophe Lachance-Tardif

Qui sont les individus qui s’occupent de recruter nos athlètes? Quelles sont les responsabilités de ces individus? Que ce soit au niveau professionnel, scolaire ou amateur, les dépisteurs occupent une partie intégrante du sport. Bien souvent, ils sont les seuls à avoir cru en un sportif à un moment où tous les autres avaient perdu espoir en lui ou en elle. Ils possèdent un rôle capital dans l’industrie et ils sont souvent laissés de côté dans les grands débats sportifs. Portrait d’un dépisteur.

Derrière chaque grand athlète tel que nous les connaissons aujourd’hui se cache un dépisteur qui accomplit un travail colossal pour dénicher des talents. Ces dépisteurs sont la source de la trouvaille et ils doivent convaincre leurs supérieurs de repêcher ou de signer l’espoir en question. C’est une besogne qui nécessite plusieurs tentatives d’essais et erreurs, mais qui peut rapporter gros si le dépisteur avait visé juste.

Comment procèdent-ils?

Les dépisteurs sont rarement à un point fixe au cours d’une année. Dépendamment de leur rôle, ils parcourent des régions qui leur sont attitrées à la recherche de talent. Que ce soit sous forme de showcases, séances d’entrainement privées, matchs officiels ou même de Pro Day, dans de rares cas, ces personnes passent en majorité près de 80 % d’une année complète sur la route afin d’évaluer les joueurs potentiellement intéressants.

Plusieurs instruments et outils sont utilisés par les dépisteurs pour repérer les forces et les faiblesses des athlètes ciblés. Contrairement aux idées préconçues, les statistiques n’ont pas beaucoup d’influence ou d’impact sur l’analyse d’un joueur. Les dépisteurs se basent principalement sur une grille de 20 à 80 pour évaluer les particularités physiques ou bien les aspects de jeu des athlètes. 20 est le plus bas niveau, servant d’échelle pour indiquer qu’un joueur est sous-développé et 80 est le plus haut degré qui signifie que le joueur en question fera partie de la crème de la crème dans quelques années. Comme vous avez pu le remarquer, c’est un travail basé sur les probabilités et les projections, rendu beaucoup plus facile grâce aux nombreux avancements technologiques des dernières années.

Est-ce que ce joueur pourra établir une production constante au cours de sa carrière? Est-ce qu’il possède les valeurs altruistes qui feront de lui un citoyen modèle autant sur le terrain qu’à l’extérieur? Quel est le passé de cet athlète? A-t-il vécu une enfance difficile qui pourrait impacter son développement mental au cours de sa vie de jeune adulte?

Voici quelques questions parmi tant d’autres que les dépisteurs doivent tenter de répondre avant de convaincre leur équipe qu’ils détiennent le prochain Lebron James, par exemple.

Quoi qu’il en soit, le recrutement et les dépisteurs ne sont pas des sciences exactes. Le sport demeure rempli de surprises et même les meilleurs peuvent succomber à la pression. Les dépisteurs vont tout simplement effacer et recommencer le lendemain, toujours à la recherche d’un nouveau talent caché!


Crédit Photo © nationalfootballpost.com

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *