Se cacher derrie`re un masque de fond de teint

barbie-no-makeupApre`s les jeunes qui calent de l’alcool pour le fun (ou pour l’orgueil), c’est au tour des filles sans maquillage a` occuper les re´seaux sociaux. Pas mal plus intelligent comme de´fi!

Alexanne Laplante

Le phe´nome`ne a commence´ il y a quelques semaines sur les re´seaux sociaux. Les filles rele`vent le de´fi lance´ par une de leurs amies de poster une photo d’elle sans maquillage dans les 24 heures suivantes. Le but a` l’origine e´tait d’amasser des fonds pour le cancer du sein, mais c¸a a rapidement pris, au grand bien de tout le monde, la place des stupides neknominations.

J’en ai vu passer pas mal dernie`rement des selfies au naturel. En les analysant toutes (ou presque), j’en suis venue a` deux grandes conclusions.

La premie`re, quelques-unes d’entre elles n’assument juste pas. On voit ben que tu as du mascara et un p’tit gloss, pourquoi! Le but est d’e^tre au naturel, pas moins maquille´e... Et j’ai pour mon dire que les filtres Instagram, c¸a compte aussi. Un #nomakeup sur une photo floue en noir et blanc, c¸a compte pas. Mais bon, c¸a, c’est mon opinion. C’est de´ja` mieux que celles qui refusent de le faire tout court!

La deuxie`me, j’ai remarque´ que beaucoup de filles e´taient aussi jolies, et dans la plupart des cas plus, au naturel que maquille´es. A` quoi c¸a sert de de´penser une fortune en cosme´tiques de toutes sortes (sur une vie, faites le calcul, c’est cher) si c’est pas pour le mieux? Pour des sorties, des entrevues ou n’importe quel autre contexte approprie´, c’est tout a` fait accepte´ de se pomponner. Pour aller chercher du lait au de´panneur, le mascara peut bien passer son tour. Il faut quand me^me apprendre a` s’accepter.

E^tre maquille´e, oui c¸a nous fait sentir plus fe´minine. C¸a redonne un petit boost de confiance en soi, mais je ne pense pas que c’est suppose´ e^tre un crite`re obligatoire pour se sentir belle. Mesdames, cessez d’avoir honte de votre visage de´pourvu d’artifice! On dirait que la socie´te´ a de´veloppe´ une nouvelle forme de pudeur. On est pudique du visage, on ne se sent pas bien quand on a les traits nus. On se cache derrie`re une couche de fond de teint, comme si c’e´tait dangereux de se montrer au vrai jour. Mais on ne devrait pas! A` qui la faute? Les compagnies de cosme´tiques qui inventent toutes sortes de crite`res de beaute´ pour nous vendre leurs produits ou les magazines qui nous pre´sentent des mannequins sature´s de Photoshop?

Partager cette publication