Une semaine bien remplie sur la colline parlementaire à Ottawa

Par Kevin Galipeault

La semaine dernière, une délégation québécoise s’est rendue à Ottawa pour discuter avec les parlementaires fédéraux d’enjeux importants pour la communauté étudiante. L’accessibilité aux études postsecondaires se retrouvait au centre des discussions.

Chaque année, l’Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE) organise l’« Advocacy Week ». Il s’agit d’une semaine d’action permettant aux leaders étudiants de sensibiliser et de revendiquer leurs positions auprès des députées et députés ainsi que des membres du sénat en vue du prochain dépôt du budget fédéral. Cette année, le Québec s’est joint à la partie puisqu’un partenariat entre l’Union étudiante du Québec et l’ACAE a vu le jour au courant de l’été.

Le vice-président aux affaires politiques et externes du REMDUS a donc rencontré les principaux partis fédéraux afin de donner une voix à la communauté étudiante. Parmi les enjeux discutés, la situation des étudiantes et étudiants autochtones était abordée. Il s’agissait d’une revendication provenant de l’Assemblée des Premières Nations. Aussi, les leaders étudiants ont insisté pour maintenir l’exception académique dans la loi sur les droits d’auteur. Cette loi sera revue au courant des prochaines semaines, et si cette exception est retirée, les frais de scolarité pourraient augmenter grandement.

Bref, plus de 150 rencontres ont été organisées lors de cette semaine auprès de tous les partis, autant le Bloc québécois que le Parti Vert, le Parti libéral, le NPD et le Parti conservateur.


Crédit Photo © commons.wikimedia.org

Partager cette publication

Laisser une réponse