Semaine Enactus: le décompte est lancé!

Par Alysée Lavallée-Imhof

On rêve tous — ou lire à tout le moins : on a tous rêvé, durant cette tendre et naïve période parfois surnommée l’enfance — de « changer le monde ». Une expression qui inquiétera peut-être maman ou fera sourciller papa, et qui ne manque pas de nous décourager en constatant l’ampleur de la tâche. Des projets, il y en a. Parfois des petits, d’autres fois des si imposants que l’angoisse nous paralyse au stade embryonnaire. Nous sommes alors bloqués par la peur de l’échec, par le désillusionnement prochain et par l’angoisse.  

Il y a un an, j’ai appris que combattre cette gêne d’entreprendre et d’oser, c’est bel et bien possible. Petit récapitulatif : j’ai connu Enactus au début de l’année précédente. J'étais prise dans la frénésie des premiers jours d’école, des profs qui ne cessent de parler durant trois longues heures, de multiples comités aux offres les plus intéressantes les unes que les autres. Au milieu de ces rangées de kiosques, un slogan a piqué ma curiosité « Enactus : ENteprendre + mener des ACTions = améliorer la société pour toUS. » Voilà, tout simple, mais tout était dit, et il ne m’en fallait plus.

Qu’est-ce qu’Enactus?

Certes, c’est un petit plus pour votre CV lors des entrevues de stage, mais il va sans dire que nul ne doit s’impliquer uniquement pour ce petit bout de papier. Pour moi, Enactus est avant tout un sentiment de fierté, de contribution à la communauté, d’engagement et d’accomplissement. Mais avant d’enchainer ses innombrables qualificatifs, je me dois de présenter ce que réalise Enactus.

Enactus Université de Sherbrooke, c’est avant tout un regroupement d’étudiants qui veulent améliorer la santé économique, sociale et environnementale de la société avec des projets entrepreneuriaux viables. Ce sont des étudiants qui souhaitent mener le changement, le faire naitre pour ensuite le voir grandir, seul et de façon autonome, d’où la pérennité des projets Enactus.

Les projets?

Ils sont variés, recoupant parfois la solitude des personnes âgées (projet Nourrir l’échange) et allant jusqu’à l’implantation d’une épicerie sociale sur le territoire de l’Estrie, sans oublier la rédaction d’un magazine Web destiné aux jeunes immigrants de Sherbrooke. Le tout réalisé par des étudiants de Sherbrooke!

Petit résumé de la semaine Enactus 

Le 19 septembre prochain commencera la semaine Enactus : le moment parfait pour en apprendre plus sur l’organisation et ses membres et, qui sait, pour s’impliquer.

Pour se faire, l’équipe a prévu des séances d’informations.

  • Lundi 19 septembre 12 h au local A4-265 de la Faculté des lettres et sciences humaines
  • Lundi 19 septembre 16 h 30 au local K1-3091 de la Faculté d’administration
  • Mardi 20 septembre 11 h 30 au local A8-228 de la Faculté de droit
  • Mercredi 21 septembre 12 h 30 au local C1-4008 de la Faculté de génie

Le jeudi 22 septembre, sois à l’affût : tous les membres Enactus porteront fièrement leur chandail gris. Si l’expérience t’intéresse, pose-leur des questions.

Et pour terminer la semaine, quoi de mieux qu’un 5 à 7 en agréable compagnie! Plus besoin de trouver des excuses, les devoirs attendront, car il faut te rendre à la soirée d’ouverture de l’équipe Enactus, le 28 septembre, au Refuge des Brasseurs.

Envie de faire partie de l’équipe? Alors envoie ton CV à l’adresse suivante : vp.recrutement@enactus-sherbrooke.com.


Crédit photo © Enactus Université de Sherbrooke

Partager cette publication