Shyre de retour à Sherbrooke : entrevue avec la chanteuse Sarah Rossy

Par Thomas Goudreault

Shyre est un groupe de musique montréalais formé par des étudiants de musique passionnés. C’est un groupe qui s’inspire de tous les styles et joue de la musique profondément intime. La chanteuse et son groupe sont maintenant des amis proches grâce à tous leurs voyages à travers le Québec pour performer en Gaspésie, à Montréal ou même à Sherbrooke. Le Collectif s’est entretenu avec l’instigatrice du projet, Sarah Rossy, chanteuse du groupe.

D’hier à aujourd’hui

L’histoire a débuté il y a déjà quatre ans et elle n’est pas prête de s’essouffler. Effectivement, à l’automne 2013, Sarah entamait son baccalauréat en études jazz à l’Université McGill. Se retrouvant devant toutes sortes de gens tous plus talentueux les uns que les autres, elle décida de réunir quelques-uns d’entre eux pour jouer de la musique. De cette rencontre est né un projet qui lui tient à cœur : un groupe pour jouer de sa musique et pour expérimenter avec tous les styles musicaux. C’est aussi à ce moment que le nom Shyre est né. Cette appellation vient du désir de Sarah Rossy de nommer ce groupe avec un mélange des lettres de son nom tout en restant originale : S & H provenant de son prénom, Sarah, et Y & R viennent de son nom de famille inversé, Rossy, pour arriver à SHYRE.

Cet amour de la musique, Sarah le qualifie d’inné, puisqu’elle a « toujours voulu jouer le violon »! Elle dit avoir toujours eu ce désir d’écrire des chansons et de créer des mélodies. « Depuis que j’ai trois ou quatre ans, j’écrivais déjà de courtes chansons pour communiquer avec mes amis ou ma famille », raconte-t-elle. Encouragée par ses professeurs de piano et ses proches, elle continua dans cette lancée et s’inscrivit en musique à l’université après plusieurs hésitations et changements de parcours. Depuis, Shyre continue d’évoluer et a déjà plusieurs projets pour l’avenir.

Projets à venir

Maintenant fort de quatre ans d’expérience, le groupe s’apprête à sortir un nouvel album qui promet un mélange de musique pop et orchestrale. De plus, au cours de ses études, Sarah s’est intéressée à la production musicale et a utilisé ces nouvelles connaissances sur le projet album. Selon Sarah, ce qui ajoute beaucoup à ce nouvel opus du groupe est qu’il n’y a « aucune limite en studio ». Sarah est ainsi allée séjourner avec leur producteur, qui habite à New York, pour ce nouvel album. « Le studio est vraiment un outil créatif en lui-même », explique la chanteuse, et il est difficile pour le groupe d’appliquer la production en studio sur cet album qu’ils font surtout par eux-mêmes.  C’est un défi qui ralentit l’avancement de l’album, mais qui devrait en augmenter la qualité. Le groupe a expérimenté avec beaucoup de différents sons et de différentes techniques afin de surprendre ses fans et il espère que ces derniers apprécieront.

D’ailleurs, le groupe a pour projet dans le long terme d’aller jouer à l’international. C’est un rêve pour Sarah que d’aller jouer en Europe ou même en Asie et le groupe est du même avis. Sarah aimerait bien voyager avec le groupe comme elle l’a fait seule l’été dernier à Berlin. Le groupe pourrait ainsi s’inspirer de la musique d’autres cultures et mélanger plusieurs styles différents, ce qui attire beaucoup Sarah dans sa musique.

Shyre et Sherbrooke          

De retour à Sherbrooke le 3 novembre pour la 5e fois, Shyre a performé à La Petite Boîte Noire en soirée devant plusieurs fans heureux de les voir à nouveau.  Pour décrire ses fans, Sarah a dit que « la communauté autour de la musique donne un but à la création de celle-ci ». Au spectacle, le groupe s’était engagé à essayer de nouvelles chansons de l’album pour leurs fans sherbrookois. La réaction fut très enthousiaste et le groupe en est très fier. Comme Sarah l’explique si bien, « la meilleure chose pour un musicien, c’est d’essayer quelque chose de nouveau et que ce soit bien reçu ». C’est chose réussie et tous leurs fans ont hâte d’entendre leurs prochains projets!

En espérant que vous ayez pu vous déplacer pour les voir en spectacle. Sinon, n’hésitez pas à aller voir la page YouTube du groupe : shyremusic ou à les suivre sur Facebook : helloshyre


Crédit Photo ©  Bandcamp

Laisser une réponse